Retour au "Portrait du Webmestre"

Monochrome Web :Site Par Et Pour Déficients Visuels

Rubrique "Présentation" / Portrait du Webmestre : Petit texte

Un café chez la folie

Dans beaucoup de profils et / ou de Test Et Moi de sites de rencontres tels que Rendez-Vous ou encore Toi Et Moi pour ne pas les citer, je retrouve souvent la fameuse question : "Un jour la folie t'invite à dîner, viendras-tu?". Mais savez-vous tous bien d'où a été extraite cette question? En voici le texte qui est probablement à l'origine :

""La Folie décida d'inviter ses amis pour prendre un café chez elle. Tous les invités y allèrent. Après le café la Folie proposa:
- On joue à cache-cache ?
- Cache-cache? C'est quoi, çà?, demanda la Curiosité.
- Cache-cache est un jeu. Je compte jusqu'à cent et vous vous cachez. Quand j'ai fini de compter, je cherche, et le premier que je trouve sera le prochain à compter.
Tous acceptèrent, sauf la Peur et la Paresse.
La Folie commença à compter :
- Un, deux, trois, ...
L'Empressement se cacha le premier, n'importe où. La Timidité, timide, comme toujours, se cacha dans une touffe d'arbre. La Joie courut au milieu du jardin. La Tristesse commença à pleurer, car elle ne trouvait pas d'endroit approprié pour se cacher. L'Envie accompagna le Triomphe et se cacha, près de lui, derrière un rocher. La Folie continuait de compter, tandis que ses amis se cachaient. Le Désespoir était désespéré, en voyant que la Folie était déjà à quatre-vingt-dix-neuf.
- CENT!
Cria la Folie, je vais commencer à chercher...
La première à être trouvée fut la Curiosité, car elle n'avait pu s'empêcher de sortir de sa cachette pour voir qui serait le premier découvert. En regardant sur le côté, la Folie vit le Doute au-dessus d'une clôture, ne sachant pas de quel côté il serait mieux caché. Et ainsi de suite, elle découvrit la Joie, la Tristesse, la Timidité... Quand ils étaient tous réunis, la Curiosité demanda :
- Où est l'Amour?
Personne ne l'avait vu. La Folie commença à le chercher. Elle chercha au-dessus d'une montagne, dans les rivières, au pied des rochers. Mais elle ne le trouvait pas. Cherchant de tous côtés, la Folie vit un rosier, pris un bout de bois et commença à chercher parmi les branches, lorsque, soudain, elle entendit un cri. C'était l'Amour, qui criait parce qu'une épine lui avait crevé un oeil. La Folie ne savait pas quoi faire. Elle s'excusa, implora l'Amour pour avoir son pardon et alla jusqu'à lui promettre de le suivre pour toujours. L'Amour accepta les excuses. Aujourd'hui, l'Amour est aveugle et la Folie l'accompagne toujours..."".

Voici, à présent, ce que je pense de ce texte, romantiquement parlant et, par conséquent, la réponse que je communique souvent à ces personnes :

""Je cherche l'amour, et bien que ne l'ayant pas encore trouvé, je suis déjà aveugle; non pas parce que La Folie m'a transpercé un oeil avec une épine, mais, comme je le disais dans Mon petit portrait en page précédente, à cause d'une naissance trop prématurée à cinq mois et cinq jours. Je l'assume entièrement, répond volontier à toute question que l'on peut et que l'on est en droit de se poser lorsque l'on n'est pas informé sur le sujet, qu'on a peur face à l'inconnu, parce que, et c'est bien connu, l'inconnu fait peur. Ce petit texte me plais beaucoup, et je trouve qu'il me va comme un gand. En ce sens où j'attends et j'espère voir venir avec, et du plus profond de mon coeur, cette jeune fille / femme, en quelque sorte, ma douce "folie", qui pourra m'aimer et m'accepter tel que je suis, afin qu'elle m'accompagne pour toujours, et à jamais... Qu'elle reçoive, en retour, tout cet Amour que jusqu'ici je n'ai pas pu donner, pour qu'elle et moi, soyons heureux jusqu'à la fin de nos jours, pour l'éternité...

Copyright (©) Stéphane VINCENT 2006-2099 Monochrome Web - Tous Droits Réservés