Retour à la rubrique "Humour"

Monochrome Web : Site "Par & Pour Déficients Visuels"

Rubrique "Rire sur le web!" : Les blagues en série volume 22

1051) - Dans un magasin, une cliente demande à un vendeur :
- "Avez-vous de l'eau de Javel?".
- "Non.".
La cliente, déçue, s'en va... Le patron, qui a entendu cette conversation, se précipite sur le malheureux vendeur, qu'il secoue comme un prunier :
- "Espèce d'imbécile! Lorsque vous n'avez pas l'article que désire le client, il faut lui en proposer un similaire. Cette femme voulait de l'eau de Javel ; vous pouviez très bien lui vendre de l'Ajax ou n'importe quel produit nettoyant. Tâchez de vous en souvenir, à l'avenir...".
Effectivement, un monsieur s'approche et interroge :
- "Avez-vous du papier hygiénique?".
- "Non... Mais j'ai de l'excellent papier de verre...".

1052) - Quelle est la plus belle caresse d'une belle-mère??? :
- Caresse chez elle!!!

1053) - Quelle est la différence entre une belle-mère et un gorille??? :
- À peu près vingt-cinq kilos!

1054) - Quelle est la différence entre un bouledogue et une belle-mère??? :
- Le rouge à lèvres....

1055) - Comment dit-on, en anglais: "Ma belle-mère ne vient pas souper ce soir."??? :
- Yeeeeesssssssssss!!!!!!!

1056) - Une femme rentre chez elle et dit à son mari :
- "Tu te rends compte, chéri? Je reviens de chez l'oculiste avec maman, il paraît qu'elle est presbyte!".
- "Ah! C'est pas de chance, déjà qu'elle était casse couilles!".

1057) - La belle-mère d'un homme vient de mourir, et il doit s'occuper des arrangements funéraires. Le croque-mort lui demande :
- "Alors, qu'est-ce qu'on fait? On l'embaume? On l'enterre, ou on l'incinère?".
Et à notre homme de répondre :
- "Mieux vaut ne pas prendre de risque... Faites-lui les trois...".

1058) - Au zoo, le directeur à un visiteur :
- "Monsieur, monsieur, votre belle-mère est tombée dans le bassin des crocodiles!".
- "Ce sont vos crocodiles, alors, vous n'avez qu'à les sauver vous-même.".

1059) - Madame a pris la voiture pour aller faire des courses. Le soir, elle rentre et lance à son mari, avec une moue charmante :
- "Dans le fond, ta voiture, elle est comme ta mère, elle se froisse pour un rien...".

1060) - Un éléphant rencontre un serpent pour la toute première fois de sa vie. Il est très intrigué et lui demande :
- "Mais comment fais-tu pour avancer? Tu n'as pas de jambes!!!???".
- "Eh bien, tu vois, je rampe, et cela me permet d'avancer..".
- "Aaaah d'accord!".
Et l'éléphant continue son chemin... Il est quand même encore intrigué par le serpent; alors il revient sur ses pas et lui demande :
- "Mais comment fais-tu pour te reproduire? Tu n'as pas de couilles!".
- "Mais tu fais chier! Je n'en ai pas besoin, je ponds des oeufs et c'est comme ça!!!".
- "Aaaah d'accord!".
L'éléphant repart. Mais encore et toujours intrigué par le serpent, il revient et demande :
- "M’excuse encore une fois, mais comment fais-tu pour manger? Tu n’as pas de mains?".
- "Je n’en ai pas besoin! J’ouvre ma gueule comme ça... Super grand, et j'avale ma proie! Direct!".
- "Ok ok! Mais alors! Tu rampes.. T'as pas de couilles... Tu as une grande gueule... Tu ne seras pas chef de service par hasard???...".<<:p>

1061) - Sarkozy est devenu un héros, il veut donc un timbre a son effigie. Il demande qu'on lui en fasse un d'excellente qualité. Ceux-ci sont alors créés, imprimés et distribués. Sarkozy est très content, mais au bout de quelques jours, il reçoit des plaintes comme quoi le timbre ne collerait pas. Il convoque les responsables et demande une enquête. Celle ci est menée dans plusieurs bureaux de poste et les conclusions lui sont envoyées :
- "Il n'y a rien d'anormal avec la qualité des timbres ou de la colle; le problème vient tout simplement du fait que les gens ne crachent pas du bon côté...".

1062) - ******* Le prince charmant! ******* : Il était une fois un jeune homme, (Charmant, il faut l'admettre...) qui, au cours d'une mêm soirée, tomba instantanément amoureux de trois jeunes filles... Par respect pour ces demoiselles, (Par peur, surtout, de ne pas assurer), il mit en place une procédure de sélection. Il confia, (Fort intelligemment), à chacune d'elle, une somme d'argent à employer à loisir durant tout un mois. À l'issue de ce mois, il fut convenu qu'il choisirait celle qui, à son avis, avait le mieux utilisé cet argent. Un mois plus tard, il demanda donc aux trois jeunes filles de rendre compte de leurs dépenses, (Certains réflexes masculins ne peuvent pas être corrigés...) :
La première, (Qu'il trouva changée), lui expliqua qu'elle avait consacré la somme à des séances d'esthéticienne, de manucure, pédicure, et à un abonnement en salle de gym. Car, de son point de vue, il était absolument essentiel, pour une femme, d'être toujours belle pour l'homme qu'elle aimait.
Notre jeune homme, (Rappelons qu'il est charmant...) partit troublé et séduit, rendre visite à la deuxième, qui lui exposa ses dépenses: des dizaines de packs de bière, un abonnement à Canalsatellite, et un canapé très confortable. Elle estimait, pour sa part, qu'une femme devait tout faire pour contribuer au repos et à la détente de l'homme qu'elle aimait (Hé oui, il était vraiment charmant, parce qu'il ne faut pas déconner quand même!). Il la quitta, touché et perplexe.
La troisième, quant à elle, lui annonça, d'emblée, qu'elle n'avait pas dépensé l'argent. (Est-il utile, à ce niveau, de rappeler que ce jeune homme est vraiment très charmant?)n mais qu'elle l'avait fait fructifier, les 2000 euros étaient devenus 3000. Elle lui expliqua qu'elle souhaitait construire sa vie avec lui, et qu'il était préférable qu'ils aient de l'argent de côté!
Bien évidemment, la flèche atteint sa cible, et notre jeune homme se trouva très embarrassé :
Les jeunes femmes avaient toutes les trois touché une corde sensible. Alors??? À votre avis, laquelle choisit-il???
Il choisit, fort logiquement, celle qui avait les plus gros seins...
Arrêtez de rêver les filles, et retournez au boulot! Un homme restera toujours un homme... lol

1063) - Cafougnette eude' Lille est en visite à Paris, chez son meilleur ami, qui lui fait visiter la ville :
Premier jour: visite de la Tour Eiffel et du champ de Mars.
Réaction de Cafougnette: "Ouais, ché qu'de l'ferraille!!!".
Deuxième jour: visite des Champs Élysées.
Réaction de Cafougnette: "Ouais ché pas mal, mais y'a gramin d'monde!!!".
Troisième jour: visite des Invalides, et de l'Arc de Triomphe. Son ami lui dit alors :
- "On va faire une minute de silence.".
Cafougnette lui demande pourquoi. Son ami lui répond :
- "C'est ici que repose le soldat inconnu.".
Un mois se passe; Cafougnette invite son ami à Lille. Il se dit alors :
"Vin diu, i fo kj'li hin mette plin sa vue!".
La visite commence :
- "Ichi ché l'Citadelle, ichi t'as l'gare, ichi t'as l'musée des bios arts.".
Cafougnette pense alors :
- "Zut! hin n'a quand même vite fait l'tour!".
C'est alors qu'ils arrivent devant un grand batiment blanc :
- "Ichi, te ferme et'bouque pindin vingt minutes.". L'ami de Cafougnette lui demande alors la raison pour laquelle il doit observer vingt minutes de silence. Celui-ci lui répond alors :
- "Ichi t'as tro chin chinquante personnes qui s'arposent!!! Ché l'communauté urbaine eude' Lille!!!".

1064) - Un vieil homme de quatre-vingt-quinze ans se rend chez son docteur pour un examen annuel :
- "Docteur, je suis en pleine forme, je sors avec une jeune de 18 ans, et je l'ai mise enceinte. Alors, qu'est-ce que vous pensez de ça?".
- "Attendez, laissez-moi vous raconter une histoire vraie. J'ai un ami qui est un passionné de chasse, il n'a jamais manqué une saison. Un jour, alors qu'il s'en allait chasser et qu'il était pressé, il se trompa et au lieu de prendre son fusil, il prit son parapluie. Au coeur de la forêt, il aperçoit un grizzly qui fonce sur lui. Il saisit son parapluie, l'épaule et appuie sur la poignée. Savez-vous alors ce qu'il s'est passé?".
- "Non...".
- "Eh bien, le grizzly tomba raide mort à ses pieds...".
- "C'est impossible, quelqu'un a dû tirer à sa place!".
- "C'est justement là où je voulais en venir...".

1065) - Depuis déjà deux heures, un monsieur regarde silencieusement et de façon très attentive, son acte de mariage... Son épouse, assise, ansieuxe près de lui, lui demande :
- "Chéri, mon amour, que regardes-tu ainsi?".
- "Je cherche s'il y a une date d'expiration...".

1066) - Suite à une crise cardiaque, un homme subit une chirurgie à coeur ouvert. Il se réveille après l'opération et se trouve soigné par des soeurs dans un hôpital catholique. Comme il retrouvait ses esprits, une soeur lui demanda : - "Avez-vous une assurance maladie pour payer vos soins?".
Il répondit d'une voix faible :
- "Pas d'assurance maladie...".
- "Avez-vous de l'argent à la banque?".
- "Pas d'argent à la banque...".
- "Avez-vous un membre de votre famille qui peut vous aider?".
- "Je n'ai qu'une soeur, vieille-fille, qui est religieuse dans un couvent.".
La soeur se fâche et lui dit :
- "Les religieuses ne sont pas vieilles-filles, elles sont mariées à Dieu.". Et le patient rétorque alors :
- "Envoyez donc la facture à mon beau-frère..."

1067) - Deux jeunes garçons se font prendre par la police alors qu'ils fument de l'herbe. Ils passent dans la journée devant le juge qui leur dit :
- "Vous me semblez être de bons garçons et j'aimerais vous donner une seconde chance avant de vous expédier en prison. Je veux que vous passiez cette fin de semaine à convaincre le plus de personnes possible des méfaits liés à la drogue, et si vous rencontrez des personnes qui se droguent, essayez de les convaincre d'arrêter. Je vous reverrai ici même lundi prochain pour faire le bilan.".
Lundi arrive et nos deux p'tits gars sont de retour devant le juge. Le juge demande au premier :
- "Alors, qu'avez-vous fait cette fin de semaine?".
- "Votre honneur, j'ai réussi à convaincre dix-sept personnes d'arrêter totalement d'utiliser de la drogue.".
- "Dix-sept personnes? C'est très très bien. Comment êtes-vous arrivé à cela?".
- "Je leur ai montré un petit dessin, votre honneur. J'ai dessiné deux cercles.
[il en dessine alors un premier cercle de petite taille, ensuite, un second trois fois plus grand, puis, il poursuit.] :
- "Je leur ai dit: Ceci [Grand cercle] c'est votre cerveau avant la drogue et ceci [Petit cercle] c'est votre cerveau après la drogue.".
Le juge, étonné, dit :
- "Excellente démonstration. Et vous [Au deuxième garçon], quel est votre bilan?".
- "Votre honneur, j'ai persuadé cent cinquante-six personnes d'abandonner la drogue à jamais.".
- "Cent cinquante-six personnes! C'est incroyable! Comment avez-vous réussi cela?!".
- "Et bien, j'ai utilisé la même approche: [Il dessine les deux mêmes cercles], et je leur ai dit (pointant le petit cercle ) : ça, c'est votre trou du cul avant la prison.....".

1068) - ******* Petit Conseil Santé! ******* :

  • Broute-moi l'abricot,
  • Suce-moi le poireau,
  • Mange-moi la figue,
  • dévore ma banane,
  • Et lèche-moi la grappe...
Le compte est bon: ça fait bien cinq fruits et légumes par jour...

1069) - Un couple de cultivateurs va faire des courses en ville. Passant devant un magasin de lingerie, la femme entame le dialogue :
- "J'vais m'acheter une p'tite culotte.".
- "Tu n'en trouveras pas.". - "Pourquoi?". - "Ben avec le cul de moissonneuse batteuse que t'as, tu n'en trouveras pas à ta taille...".
La femme rentre dans la boutique et ressort sans petite culotte... Un peu plus loin, nouvelle boutique de lingerie; la femme reprend :
- "J' vais m'acheter une p'tite culotte!".
- "Cherche pas, t'en trouveras pas avec ton gros cul de moissonneuse batteuse.".
La femme ressort de la boutique, encore et toujours sans petite culotte... A la troisième boutique, même scénario :
- "J'vais voir si dans celle-là j'trouve une p'tite culotte.".
- "N'insiste pas, t'as toujours ton gros cul de moissonneuse batteuse.".
Au bout de quelques minutes, la femme ressort, déçue, sans petite culotte, et décide d'arrêter ses recherches... Le soir venu, le couple se couche. Le mari se pelotonne près de sa femme, et lui demande :
- "J'aimerais un gros câlin, et même plus!".
- "Non!!!!!!!!".
Le mari, surpris de ce refus, interroge :
- "Pourquoi?".
Et la sa femme de lui rétorquer :
- "Tu ne crois quand même pas que je vais mettre en route ma moissonneuse batteuse pour un si petit brin de paille...".

1070) - Après avoir créé Adam et Êve, Dieu leur dit :
- "Il ne me reste que deux cadeaux: le premier est l'art de faire pipi debout.".
Adam dit alors à Dieu qu'il aimerait le recevoir. Êve trouva que cette chose n'avait que peu d'importance pour elle. Dieu offrit alors ce présent à Adam. Adam cria de joie, courut dans le jardin d'Eden et fit pipi contre tous les arbres. Il courut sur la plage, faisant des dessins avec son urine dans le sable. Dieu et Êve contemplaient l'homme, fou de bonheur. Soudain, Êve l'interrogea:
- "Quel est l'autre cadeau?".
Et à Dieu de répondre :
- "Un cerveau, Êve, un cerveau...".

1071) - Un homme d'âge mûre et élégant sonne à la porte d'une maison close. Une femme vient lui ouvrir. Elle le salue et lui demande :
- "En quoi puis-je vous être utile?". - "Je souhaite voir Nathalie.".
- "Monsieur, Nathalie est une de nos demoiselles les plus coûteuses, peut-être souhaitez-vous voir une autre fille?".
- "Non, merci, je dois voir Nathalie.".
Nathalie apparaît immédiatement pour lui expliquer qu'elle demande mille euros la passe. L'homme, sans discuter, allonge dix billets de cent euros. Ils vont dans une chambre et font leurs affaires. Une heure plus tard, l'homme sort tranquillement. La nuit suivante, le même homme frappe à la porte et demande de nouveau à voir Nathalie. Celle-ci, étonnée, signifie à ce monsieur qu'il est très rare que quelqu'un lui rende visite deux soirs de suite et qu'il n'aura pas de réduction pour autant. De nouveau, l'homme sort dix billets de cent euros de sa poche et les lui donne. En compagnie de la jeune femme, il se dirige vers une chambre, puis, en ressort une heure plus tard, tout aussi content que la veille. Quand il apparaît la troisième nuit, personne ne peut en croire ses yeux. De nouveau, il donne mille euros à Nathalie et ils passent tous les deux dans une chambre. Une heure plus tard, alors qu'il est sur le point de partir, Nathalie demande à son fidèle client :
- "Personne n'a fait usage de mes services trois nuits de suite. D'où êtes-vous?".
- "De Grenoble.".
- "Vraiment? J'ai de la famille à Grenoble.".
- "Je sais. Votre père est décédé. Je suis le notaire de vos soeurs. Ce sont elles qui m'ont demandé de vous remettre votre part de l'héritage: trois mille euros!".
La morale de cette histoire est que certaines choses dans notre monde ne peuvent être évitées :

  • La mort,
  • Les impôts,
  • Et se faire baiser par un notaire!

1072) - Un jour, une couturière cousait, assise, au bord de la rivière. Soudain, son dé tomba dans l'eau. Comme elle hurlait de désespoir, le Seigneur apparut et lui demanda :
- "Chère fille, pourquoi pleures-tu?".
La couturière répondit alors que son dé était tombé dans la rivière, qu'elle en avait besoin pour aider son mari à nourrir sa famille. Le Seigneur plongea la main dans l'eau et en sortit un dé en or avec des saphirs, et lui demanda :
- "Est-ce ton dé?".
- "Non.".
Le Seigneur plongea à nouveau la main dans la rivière, en ressortit un dé en or et rubis.
- "Est-ce ceci ton dé?".
À nouveau, la couturière répondit :
- "Non.".
- "Est-ce ton dé?".
- "Oui.".
Le Seigneur fut content de l'honnêteté de la femme et lui donna les trois dés. La couturière rentra à la maison heureuse. Quelques années plus tard, pendant une promenade du couple au bord de la rivière, le mari tomba dans l'eau et disparut dans le courant. La couturière hurla de tous ses poumons. Le Seigneur lui apparut à nouveau et lui demanda :
- "Femme, pourquoi pleures-tu?".
-, "Oh Seigneur, mon mari est tombé dans la rivière!".
Le Seigneur plongea alors la main dans l'eau et en ressortit George Clooney :
- "Femme: est-ce ton mari??".
- "Ouiiii!!!".
Le Seigneur, furieux :
- "Tu as menti, ce n'est pas ton mari!".
- "Pardonne-moi Seigneur. Il y a eu malentendu: si j'avais dit Non à George Clooney, vous auriez sorti Brad Pitt... Et si j'avais dit Non pour lui aussi, vous auriez sorti mon mari. Et si, à ce moment, j'avais dit Oui, vous m'auriez donné les trois. Seigneur, ma santé n'est plus si bonne, je n'aurais pas pu prendre soin de trois maris. C'est POUR CELA que j'ai dit "oui" à George Clooney. Alors, convaincu, le Seigneur permit à la couturière de garder Clooney avec elle.
La morale de cette histoire :
Une femme ne ment jamais. Elle "arrange" la vérité pour des raisons justes et honorables, dans l'intérêt de tout le monde.

173) - ******* Un bon fils, ou comment faire faire faire un travail par d'autres??? ******* :
Un père écrit à son fils :
""Cher Ali,
Je suis très malheureux parce que cette année, je ne pourrai pas planter mes pommes de terre dans mon jardin. Je suis trop vieux pour retourner la terre tout seul. J'espère que tu pourras venir m'aider et que mon problème sera résolu parce que je suis sûr que tu le feras pour moi.
Je t'aime.
Ton père Mohammed."".
Réponse du fils :
""Cher père, Que Dieu nous préserve ! NE RETOURNE SURTOUT PAS la terre de ce jardin !!! C'est là que j'ai caché "tu sais quoi".
Je t'aime.
Ton fils, Ali."".
Le lendemain, à quatre heures du matin, la police locale, le FBI, des agents de la CIA accompagnés d'un régiment de Marines, de délégués du Pentagone et de la NSA, de quatre F Seize, de douze hélicoptères Apache et de seize chars Sherman arrivèrent et retournèrent complètement le jardin à la recherche de matières dangereuses pouvant servir à la fabrication de bombes, d'anthrax ou de n'importe quoi d'autre. Ils ne trouvèrent rien et repartirent. Le jour même, le vieil homme reçut un autre e-mail de son fils :
""Cher père,
Voilà , je pense que ton champ doit déjà être labouré à cette heure-ci. Je suis sûr que maintenant tu peux planter tes pommes de terre. C'est le mieux que je puisse faire dans les circonstances actuelles.
Je t'aime.
Ton fils Ali."".

1074) - Une mémé va voir son docteur :
- "Docteur, j'ai un petit problème avec mes gaz... Bon... C'est pas trop grave, ils ne sentent jamais mauvais et sont toujours silencieux... Pour vous dire, ça doit faire dix fois que j'ai pété dans votre bureau et je suis certaine que vous ne vous en êtes jamais aperçu...".
- "Je vois, je vois....... Prenez ces pilules, et revenez me voir lundi prochain.".
Lundi arrive, la p'tite mémé revient :
- "Docteur, je ne suis pas très contente des pilules que j'ai prises... Mes gaz restent silencieux, mais ils puent, une véritable infection.".
- "Très bien, maintenant qu'on a réussi à dégager vos sinus, on va s'occuper de vos oreilles...".

1075) - Dans le compartiment d'un train, un homme porte deux bébés: un dans chaque bras. Une femme s'installe devant lui et entame la conversation :
- "Quels beaux bébés! Comment s'appellent-ils?".
L'homme lance un regard agacé à la dame et répond :
- "Je ne sais pas.".
La dame continue malgré tout :
- "Est-ce des petits garçons ou des petites filles?".
L'homme semble encore plus agacé et répond :
- "Je ne sais pas.".
- "Mais enfin, quelle sorte de père êtes-vous donc?".
- "Je ne suis pas leur père, je suis représentant en préservatifs et eux, ce sont deux 'plaintes' que je vais déposer à la direction!".

1076) - Dans une buvette, au bord de la plage, un baigneur furieux s'écrie :
- "Qu'est-ce que ça veut dire, tout ce marc de café, au fond de matasse?". Et au garçon de répliquer :
- "Monsieur, j'ai été engagé pour servir les clients, pas pour leur dire la bonne aventure.".

1077) - Trois femmes (Dont deux jeunes et l'une un peu plus âgée) sont assises, nues, dans un Sauna. Soudain, on entend un "Bip". Une jeune femme appuie sur son avant-bras, et le bruit cesse. Elle dit : - "Excusez-moi, c'était mon télé-avertisseur. J'ai une puce sous la peau de mon avant-bras.".
Quelques minutes plus tard, une sonnerie de téléphone retentit. La deuxième jeune femme met sa main sur son oreille et dit quelques mots dans sa main. Les deux autres femmes lui jettent un regard interrogateur. Elle leur dit :
- "C'était mon téléphone portable, il est intégré sous la paume de ma main.".
La dame plus âgée se dit alors en elle-même : - "Ça me dépasse, je me sens pas dans le bonmonde.".
Elle décide de faire quelque chose pour ne pas être en reste et impressionner les deux jeunes. Elle sort du Sauna et se rend à la toilette, puis, en revient avec un morceau de papier toilette suspendu au postérieur. Les deux filles la regardent avec un sourire moqueur. Elle leur dit :
- "Arrêtez de me regarder comme ça, je suis en train de recevoir un fax...".

1078) - Le jour de ses cinquante ans, un milliardaire décide, de faire une grande fête. Il invite, en plus de la jet-set, tous les gens de son quartier à un cocktail-party dans son immense jardin avec piscine. Même Mohammed, l'épicier, est invité. Soudainement, le milliardaire demande le silence et clame :
- "Le premier qui osera affronter le crocodile sacré du Nil qui vit dans ma piscine recevra un million de dollars!".
A peine a-t-il terminé sa phrase que Mohammed est dans l'eau. Il engage une lutte violente avec le crocodile. Après vingt-cinq minutes de combat acharné, avoir failli se noyer ou se faire Bouffer vingt fois, Mohammed finit par terrasser le monstre. Il ressort de l'eau, tout sanguinolent et estropié. Le milliardaire, ravi de la distraction qu'il vient d'offrir à ses invités, déclare :
- "Bravo Mohammed, quel courage vous avez montré ! Une promesse est une promesse, vous méritez votre million!".
- "Ji l'en veux pas di ton million, ti peux t'li garder!".
- "Ah bon? Vous voulez ma Rolex alors?".
- "Non!".
- "Vous préférez ma Porsche?".
- "Ji m'en fous di ta Porsche!".
- "M'enfin Mohammed, vous voulez quoi, à la fin???".
- "Li nom di l'ispice d'enculé qui m'a poussé dans la piscine!!!".

1079) - ******* Une idée de dissertation! ******* :
De quoi faire réfléchir en période d'examen!
Sujet de dissertation posé à des élèves de terminale en philo :
Aborder, de manière la plus concise possible, les trois domaines suivants :

  • 1. La religion;
  • 2. La sexualité;
  • 3. Le mystère."/li>
Note de la meilleure copie : vingt sur vingt! Elle disait ceci :
- "Mon Dieu, je suis enceinte! Mais de qui???".

1080) - Une portugaise va au ski pour la première fois. Elle prend des cours avec un moniteur. Le premier jour, le moniteur lui fait descendre une toute petite pente, elle se débrouille comme une reine. Le deuxième jour, elle tente la "vraie" verte, toujours impeccable. Le troisième jour, une bleue, toujours parfait... Et au bout de la semaine, elle skie partout. Le moniteur lui dit alors :
- "Demain, Consuela, on monte en haut de la station... Et puis Tout Schuss.". - "Moi, yeu veu bien monter tout en haut dé la chtachion, mais yeu chuis pas d'accord, yeu chouss pas!".

1081) - Pourquoi les français porte-t-ils des cravates jaunes??? :
- "C'est pour qu'elles soient assorties à la couleur de leurs dents...

1082) - David dit à son usurier de père :
- "Mais Papa, tu prêtes de l'argent à neuf pourcent, alors que le taux légal est de six pourcent. C'est un péché!".
- "Mais non, mon fils, un neuf vu du ciel, c'est un six!".

1083) - Un soir, après bientôt quarante-cinq ans de mariage, un couple est au lit, lorsque la femme sent que son mari commence à la caresser comme il ne l'avait plus fait depuis bien longtemps. Il commence par lui titiller le cou, descend le long du dos jusqu'au creux des reins. Il lui caresse les épaules, le cou, les seins et s'arrête pile sur son bas-ventre. Il entreprend alors de placer sa main sur l'intérieur de son bras gauche, effleure encore une fois son sein, sa hanche puis parcourt sa fesse et sa jambe gauche jusqu'au mollet. Il remonte à l'intérieur de la cuisse et s'arrête tout en haut de sa jambe. Il fait la même chose de l'autre côté et s'arrête soudainement, se tourne sur le côté et ne dit pas un mot. Comme toutes ces caresses lui avaient fait pas mal d'effet, elle lui demande amoureusement :
- "Chéri, c'était merveilleux, pourquoi t'es-tu arrêté?".
Il marmonne 'alors :
- "J'ai retrouvé la télécommande.".

1084) - Riche veuve recherche un homme pour partager sa vie et sa fortune ayant les qualités suivantes :

  • 1. Ne me battra pas;
  • 2. Ne partira pas en courant;
  • 3. Devra être super au lit.
Pendant plusieurs mois, le téléphone et la sonnette de sa porte d'entrée n'arrêtèrent pas de retentir. Elle reçut également des tonnes de courrier, mais sans résultat. Aucun des hommes ne semblait répondre à ses critères. Un jour on sonna de nouveau à la porte. Elle ouvrit et vit un homme sans bras ni jambes, couché sur le paillasson. Perplexe, elle demande :
- "Qui êtes-vous et que voulez-vous?".
- "Bonjour! Ne cherchez plus, je suis l'homme de vos rêves. Je n'ai pas de bras, donc je ne peux pas vous battre. Puisque je n'ai pas de jambes, je ne peux pas partir en courant.". - "Qu'est-ce qui vous fait penser que vous êtes super au lit?".
- "J'ai sonné, non!?".

1085) - Un jour, un homme très esseulé, publia une annonce dans un journal pour trouver l'âme soeur. Le texte disait, très simplement, et sans détour :
- "Je cherche une femme.".
MIRACLE !
Dans les jours qui suivirent, il reçut plus de cent milles lettres. Toutes disaient la même chose :
- "Tu peux avoir la mienne!!!!!".

1086) - Une blonde erre dans les rayons de la Fnac. Une autre blonde (employée de la Fnac) veut lui venir en aide et lui demande ce qu'elle cherche :
- "Je voudrais un livre.".
- "De quel auteur?".
- "Heu... Vingt centimètres!".
- "Vincent qui???".

1087) - Un mec entre dans la chambre, une chèvre dans les bras. Sa femme, allongée sur le lit, était en train de lire un livre. L'homme dit :
- "Regarde chérie, c'est la vache que je baise quand t'as des migraines.".
- "Si t'étais pas con à ce point, tu te rendrais compte qu'il s'agit d'une chèvre.".
- "Si t'étais pas conne à ce point, tu comprendrais que je parlais à la chèvre.".

1088) - Un Parisien voulant se marier avec la fille d'un Auvergnat, v à la Bourboule pour demander sa main au père. Celui-ci, après le repas, lui explique :
- "Ici, en Auvergne, nous avons des traditions pour accorder la main de notre fille. Prends cette pomme et reviens demain".".
Surpris, le jeune homme part avec la pomme. Le lendemain, il revient et le père lui demande :
- "Qu'as-tu fait de la pomme?".
- "J'avais faim ce matin, alors je l'ai mangée.".
- "Ce n'est pas bien ce que tu as fait! Nous, les Auvergnats, nous aurions fait de la liqueur avec la peau; Nous aurions coupé la pomme en deux: une moitié pour les pauvres, et l'autre moitié, nous l'aurions partagée en famille. Puis, nous aurions vendu la moitié des pépins et planté l'autre moitié. Tu vois comment nous sommes, nous, les Auvergnats? Enfin, soit, je vais te donner une seconde chance, prends ce saucisson et reviens demain.".
Vexé, le Parisien part avec le saucisson et revient le lendemain : - "Avec la corde, j'ai fait des lacets pour mes chaussures. Puis, j'ai coupé le saucisson en deux, j'en ai donné une moitié aux pauvres. L'autre, je l'ai partagée en rondelles pour ma famille.".
- "Très bien, très bien... Et qu'as-tu fait avec la peau?".
- "Avec la peau, je me suis fait un préservatif pour sauter votre fille, et je vous rapporte la crème pour vous faire un cappuccino.".

1089) - Une femme déplaisante, sans scrupules et laide, entre chez Carrefour avec ses deux fils en leur criant des insanités. Une hôtesse leur dit gentiment :
- "Bonjour et bienvenue chez Carrefour... Ce sont de beaux enfants que vous avez là, est-ce que ce sont des jumeaux???".
L'ignoble femme arrête de crier sur ses enfants juste assez longtemps que pour dire :
- "Connasse! Ce n'est pas des jumeaux. Le plus vieux a neuf ans, et l'autre sept... Pourquoi penses-tu que ce sont des jumeaux??? Es-tu aveugle ou simplement stupide, espèce de tarte?".
Et à l'hôtesse de rétorquer :
- "Je ne suis ni aveugle ni stupide, Madame, je ne pouvais tout simplement pas imaginer que vous auriez pu être baisée deux fois! Passez une belle journée et merci de faire vos courses chez Carrefour...".

1090) - Au tribunal, dialogue entre le juge (J.) et une vieille dame (V.) :
J. - "Quel est votre âge?".
V. - "J'ai quatre-vingt-six ans.".
J. - "À la date du premier avril de l'année dernière, racontez-nous, avec vos propres mots, ce qui vous est arrivé?".
V. - "J'étais assise sur la balancelle de mon balcon, C'était en fin d'après-midi, il faisait bon et doux. Un jeune homme est venu s'asseoir à côté de moi.".
J. - "Vous le connaissiez???".
V. - "Non, mais il était très amical.".
J. - "Que s'est il passé ensuite?".
V. - "Après une petite conversation délicieuse, il a commencé à me caresser la cuisse.".
J. - "Vous l'en avez empêché?".
V. - "Non!!!".
J. - "Pourquoi???".
V. - "C'était agréable. Plus personne ne m'avait jamais fait ça depuis que mon Albert est mort, il y a trente ans...".
J. - "Que s'est-il passé ensuite?".
V. - "Comme je ne lui ai fait aucune remarque, il a continué et a commencé à me caresser les seins...".
J. - "Vous l'en avez empêché?".
V. - "Bien sûr que non...".
J. - "Pourquoi???".
V. - "Parce que, votre honneur, il m'a fait me sentir vivante et toute excitée.". Je ne m'étais pas sentie... Aussi mouillée et pleine de désir depuis des années!".
J. - "Et ensuite???".
V. - "Et bien, Monsieur le juge, que pouvait véritablement faire une femme chaude comme la braise, à la tombée de la nuit, devant un jeune homme avide d'amour? Nous étions seuls... Écartant mes jambes en douceur, je lui ai dis : "Prends-moi maintenant!".".
J. - "Et il vous a prise? V. - "Non. Il a crié "Poisson d'avriiiiiiiiiil!!!". Et c'est à ce moment-là que je lui ai tiré dessus!!!!".

1091) - Nicolas Sarkozy dîne avec la reine d'Angleterre.. Soudain, il lui demande :
- "Votre Majesté, vous m'impressionnez, vous êtes toujours entourée de gens intelligents, comment faites-vous?".
La reine lui répond alors :
- "C'est très simple. Je les tiens constamment en alerte. Je leur fais passer régulièrement des petits tests pour être bien sûre que leur intelligence reste vive.".
Nicolas est stupéfait :
- "Ah oui? Comment faites-vous cela?".
La reine s'empare de son téléphone et lui dit :
- "C'est très simple. Je vais vous montrer...".
Elle appelle alors Tony Blair :
- "Bonjour Tony!".
* "Bonjour Votre Majesté!".
- "Tony, j'ai un petit test d'intelligence pour vous: C'est l'enfant de votre père et de votre mère. Mais ce n'est ni votre frère ni votre soeur. Qui est-ce?".
* "C'est moi!".
- "Bravo, bonne réponse! Merci Tony. A la prochaine...".
La reine raccroche. Nicolas est impressionné. De retour à Paris, Nico décide de mettre en pratique la technique de la reine d'Angleterre. Il téléphone à Carla Bruni :
- "Bonjour Carla, c'est Nicolas! J'ai un petit test d'intelligence pour toi!".
- "OK, Vas-y...".
- "C'est l'enfant de ton père et de ta mère. Mais ce n'est ni ton frère, ni ta soeur. Qui est-ce?".
- "Oh! Attends un petit peu. Je n'étais pas préparée à ça. Je note. Laisse-moi quelques minutes pour réféchir. Je te rappelle. D'accord?".
- "Pas de problème!".
Carla Bruni s'empresse alors d'appeler Rachida Dati :
- "Bonjour Rachida, c'est Carla. Je ne sais pas ce qui lui prend mais Nico vient de me faire passer un test. Est-ce que tu veux bien m'aider?".
* "Pas de problème, énonce-moi la question.".
- "C'est l'enfant de ton père et de ta mère. Mais ce n'est ni ton frère, ni ta soeur. Qui est-ce?".
* "C'est moi!".
- "Aaah, Ok, merci!".
Carla Bruni s'empresse de rappeler Nicolas :
- "Nicolas , tu peux me reposer ton énigme?".
- "Ok. C'est l'enfant de ton père et de ta mère. Mais ce n'est pas ni ton frère, ni ta soeur. Qui est-ce?".
- "C'est Rachida Dati!".
- "Perdu! C'est Tony Blair!".

1092) - Dans une boîte de nuit, Nicolas SARKOZY rencontre 3 jeunes filles: une rousse, une blonde et une brune. S'asseyant à la table de la première, il lui dit :
- "Je suis Nicolas Sarkozy, Président de La République Française, combien me ferais-tu payer pour passer une nuit avec moi?".
La fille rousse lui répond :
- "Pour vous, Monsieur Le Président, seulement soixante-quinze euros.".
Nicolas Sarkozy repris, se tournant vers la blonde :
- "Et toi, combien?".
- "Pour vous, Monsieur Le Président, seulement quarante-cinq euros.".
Puis, vient le tour de la brune, qui lui répond ceci :
- "Si vous pouvez, Monsieur Le Président, lever ma jupe aussi haut que sont les impôts, baisser ma culotte aussi bas que sont les salaires, sortir votre sexe et le rendre aussi dur qu'est la vie actuelle et le maintenir aussi fort que sont les prix, puis me le mettre de façon aussi douce, délicate et profonde que vous le faites en baisant les Français, alors là, pour vous, Monsieur Le Président, ce sera gratuit...

1093) - Monsieur et Madame Dupont n'arrivent pas à avoir d'enfants. Ils sont désespérés. Un jour, Madame Dupont dit à son mari :
- "Écoute, au-dessus vit Monsieur Mohammed et toute sa famille. Ils ont un enfant chaque année, tu devrais peut-être aller le voir: qui sait, si ça se trouve, Monsiur Mohammed possède des herbes de fertilité venues de son pays.".
Aussitôt dit, aussitôt fait. Le lendemain, Monsieur Dupont croise Monsieur Mohammed dans l'escalier et lui expose son problème. Celui-ci lui dit alors :
- "Mais mon frère, pourquoi ti es pas venu voir Mohammed plus tôt? J'y vais t'expliquer s'qui faut ti fasses: ti vas à l'épicerie, d'accord?".
- "Euh, oui...".
- "Ti achètes une brosse, ti achètes di savon et di l'eau de Cologne, d'accord?".
- "Ben, oui...".
- "Et ti achètes aussi un balai, d'accord?".
- "Très bien...".
- "Ensuite, ti rentres chez toi, ti mets ta femme toute nue, Après ti la fous sous la douche, d'accord?".
- "Oui, oui!".
- "Ensuite, ti la laves, ti li mets di savon et avec la brosse ti frottes, ti frottes, ti frottes, d'accord?".
- "OK.".
- "Après, ti sèches bien ta femme, ti li mets de l'Eau de Cologne partout, ti la prends et ti la mets sour ton lit, d'accord?".
- "Euh, oui, mais, qu'est-ce que je fais avec le balai???".
- "Et bien quand ta femme elle est prête, ti prends l' balai, ti frappes au plafond, et Mohammed y descend!".

1094) - Un pompier professionnel regarde par la fenêtre un p'tit gars qui joue dehors. Le p'tit gars a peint un chariot en rouge; il a peint des échelles sur le côté, ajouté une lampe de poche entourée de papier bleu... Bref, tout pour que ça ait l'air d'un vrai camion de pompiers. Le pompier professionnel est tout attendri. Il sort, se rapproche et voit un chien et un chat attachés, pour tirer le chariot. Il s'approche encore un peu plus et voit que le chien est attaché par son collier, mais que le chat, lui, est attaché par les testicules... Le pompier dit alors au p'tit gars :
- "Tu sais, si tu attachais le chat par son collier aussi, tu pourrais aller beaucoup plus vite...".
Et au p'tit gars de rétorquer :
- "Ouais, je sais, mais je n'aurais plus de sirène...".

1095) - Question de domestication: C'est scientifiquement démontrable. Le chien est assurément le meilleur ami de l'homme! Si vous voulez vous en assurer, alors, faîtes cette petite expérience :
Enfermez votre chien et votre femme dans le coffre de la voiture pendant une heure...
Lorsque vous rouvrirez le coffre, qui sera réellement heureux de vous revoir???...

1096) - Un jeune Italien se rend à confesse :
- "Mon Père, j'ai péché pour avoir fait l'amour avec une femme facile.".
- "Est-ce toi mon petit Ernesto Parisi?".
- "Oui mon père, c'est bien moi.".
- "Et qui est cette femme avec qui tu étais?".
- "Je ne puis vous le dire mon Père, de peur de ruiner sa réputation.".
- "Mon petit Ernesto, comme je finirai bien par savoir son nom un jour ou l'autre, tu peux bien me le dire maintenant, était-ce Tina Minetti?".
- "Je ne puis le dire...".
- "Était-ce Teresa Volpe?".
- "Je ne dirai rien...".
- "Était-ce Nina Capelli?".
- "Désolé, mais je ne dirai pas son nom...".
- "Rosa Di Angelo?".
- "S'il vous plaît mon Père, comprenez que je dois me taire.??".
- "J'admire ta discrétion, mais tu as péché et dois racheter ta faute. Pendant trois mois, tu ne pourras plus être enfant de choeur... Va et comporte-toi bien...".
A la sortie de l'église, Nino, le copain d'Ernesto, lui demande ce qu'il a eu. Et à Ernesto de répliquer :
- "Trois mois de vacances et 4 bons tuyaux...".

1097) - Un gars est assis à un bar. Il lit sur l'écriteau :
- "Bière: cinq euros; Sandwich au poulet: huit euros; Masturbation: quinze euros.".
Un peu méfiant, il regarde la serveuse debout derrière le bar: super mignonne... Les yeux et les cheveux noirs comme une nuit brûlante... Il hésite un peu, puis, lui demande :
- "Heu, la masturbation là, c'est toi qui t'en occupes???".
La fille roule un peu des hanches, le regarde langoureusement Et répond d'une voix chaude :
- "Oui c'est moi, beau gars...".
- "Bon, alors, lave-toi bien les mains, parce que je veux un sandwich au poulet!".

1098) - Un jeune homme est en train de faire ses courses dans un supermarché, quand il remarque une vieille dame qui, depuis un bon moment, le suit partout et n'arrête pas de le suivre partout où il va. S'il s'arrête, elle s'arrête aussi. Finalement, ils arrivent à la caisse. Elle se retrouve devant lui. Elle se tourne vers lui et lui dit :
- "J'espère que je ne vous ai pas trop dérangé, la raison pour laquelle je vous regardais est que vous ressemblez tellement à mon fils qui est parti très loin.".
- "C'est bien normal en ce cas...".
- "Je sais que ça a l'air bizarre, mais si vous pouviez me crier "Au Revoir Maman!" quand je quitterai le magasin, cela me rendrait si heureuse...".
Elle prit ses paquets, se rendit vers la sortie, se tourna vers lui et attendit... Alors, le jeune homme lui cria :
- "Au revoir Maman.".
La vieille dame lui sourit et partit... Le jeune était heureux d'avoir pu apporter un sourire sur le visage de la vieille dame, et il se prépara à payer ses courses. La caissière lui dit alors :
- "Cela fera cent vingt-et-un euros et quatre-vingt-cinq centimes.".
- "Comment ça?! C'est bien cher! Je n'ai acheté que cinq articles...".
- "Oui, je sais, mais votre mère m'a dit que vous acceptiez de payer ses courses...".

1099) - Un Punk entre dans un salon de coiffure et s'assoit à côté d'une religieuse. Après l'avoir dévisagée, il lui demande si elle ne voudrait pas faire l'amour avec lui... Horrifiée, la soeur se lève et s'en va. Le coiffeur, témoin de la scène, dit au Punk :
- "Si tu veux sérieusement coucher avec elle, je connais un moyen infaillible. Rends-toi au cimetière ce soir, à minuit et fais-toi passer pour Dieu, elle ne pourra pas résister...".
Le Punk se déguise alors avec un drap blanc et une fausse barbe. A minuit, il se rend au cimetière où il voit la soeur agenouillée, en train de prier... Le Punk, déguisé donc, surgit devant elle et lui dit :
- "Je suis Dieu! Si tu veux que tes prières soient exhaussées tu dois t'unir à moi dans une relation charnelle...".
Après un moment de réflexion, la soeur répond :
- "D'accord, mais comme je tiens à rester vierge, faites ça par l'arrière...
Alors le Punk, tout heureux, s'occupe de la soeur... Sitôt après en avoir fini, très fier de lui, il se relève, enlève le drap et dit en ricanant :
- "Ah, ah, ah! Je ne suis pas Dieu! Je suis le Punk!".
Alors, la soeur enlève son voile et lui répond :
- Ah, ah, ah! Je ne suis pas la soeur, je suis le coiffeur!".

1100) - Un type meurt d'un accident de la route à la frontière franco belge. Quand il arrive au ciel, Saint-Pierre lui dit :
- "Bon, votre vie sur terre, pas terrible... Pas souvent à la messe, un blasphème, quelques adultères; je ne peux pas vous faire entrer au paradis, mais comme vous n'avez rien commis de grave et que vous êtes mort sur la frontière, je vous laisse le choix entre l'enfer belge et l'enfer français.".
- "Mais Saint-Pierre, je ne connais ni l'un ni l'autre, pourriez-vous m'en dire un peu plus???".
- "Eh bien, l'enfer belge, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches, vous cuisez toute la journée, et le lendemain, pareil!".
- "Et l'enfer français???".
- "Eh bien, l'enfer belge, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches, vous cuisez toute la journée, et le lendemain, pareil! Mais moi, si j'étais vous, je prendrais l'enfer français...".
- "Mais, saint Pierre, c'est la même chose!".
- "Non, dans l'enfer français, un jour les gnomes sont en grève, un jour on n'a pas livré les bûches, un jour le dragon est en RTT, un jour il ne trouve plus la marmite, un jour on a pas commandé le purin!".

Merci à Isabelle, Caroline, Fabienne, Leïla, Olivia, Laetitia, Sandrine, Sophie, Arnaud, Maxime, Christophe, Serge, Éric, Johnny, Daniel, Dany, Michel et les autres de m'avoir envoyé toutes ces superbes blagues par E-Mail...

Copyright (©) Stéphane VINCENT 2006-2099 Monochrome Web - Tous Droits Réservés