Retour à la rubrique "Humour"

Monochrome Web : Site "Par & Pour Déficients Visuels"

Rubrique "Rire sur le web! : Les blagues en série volume 11

501) - Un vieux couple entre lentement chez McDonalds par une froide soirée d'hiver. Ils se retrouvent attablés parmi un groupe de jeunes enfants et de jeunes couples. Plusieurs clients les regardent avec admiration, se disant :
- "Quelle Belle image. Ce vieux couple a dû passer à travers bien des épreuves, depuis au moins 60 ans qu'ils sont ensemble.".
Le vieux monsieur se rend directement à la caisse, commande sans hésitation et paie le repas.". Le vieux couple choisit alors une table et le vieux monsieur pose son plateau sur la table. Sur le plateau se trouvent un hamburger, un paquet de frites et un Coca-Cola. Il déballe le hamburger et le coupe précisément en deux. Il en place une moitié devant son épouse. Ensuite il compte soigneusement les frites et en fait deux piles égales et en place une devant sa femme. Il prend une gorgée de Coca-Cola, sa femme en fait autant. Il place le Coca-Cola entre les deux. Quand l'homme commence à manger sa partie de hamburger, les autres clients se disent :
- "Les pauvres, ils ne peuvent acheter qu'un seul repas pour deux.".
Quand le vieux monsieur commence à manger les frites, un jeune homme se lève et s'approche de leur table. Un peu gêné, il leur offre poliment de leur acheter un autre repas. Le monsieur lui dit que tout va bien et qu'ils sont habitués à tout partager. Puis les gens s'aperçoivent que la vieille dame n'a encore rien mangé. Elle reste assise, regardant son mari manger sa part en sirotant de temps à autre une gorgée de Coca-Cola. Encore une fois le jeune homme les supplie de le laisser leur acheter un autre repas. Cette fois, c'est la vieille dame qui lui explique que ce n'est pas  nécessaire, qu'ils sont habitués à tout partager. Le vieux monsieur finit de manger et s'essuie la bouche, le jeune homme n'en peut plus. Il s'approche de leur table pour leur offrir encore une fois de la nourriture. Après qu'ils aient une fois de plus poliment refusé, il demande à la vieille dame :
- "Madame, pourquoi ne mangez-vous pas? Vous dites que vous partagez tout...".
- "J'attends les dents...".

502) - Un homme rencontre un de ses copains qui fait une tête d'enterrement :
- "Tu as perdu quelqu'un?".
- "Non c'est même le contraire. Je vais être père.".
- "Et c'est pour ça que tu tires une tronche pareille?".
- "Oui. Je ne sais pas comment l'annoncer à ma femme...".

503) - Ce sont 3 petites souris marseillaises assises autour d'une table au fond d'un grenier qui discutent le bout de gras. Et la modestie n'est pas leur vertu cardinale. La première affirme avec insolence :
- "Vous savez les tapettes dans lesquelles on nous attire avec un morceau de gruyère? Eh bien moi j'ai réussi à en soulever les mâchoires et à prendre le fromage.".
La deuxième, pour ne pas être en reste, enchaîne :
- "Vous voyez les grains de blé empoisonnés qui traînent çà-et-là, ben moi, je les grignote comme des biscuits à l'apéritif!".
La troisième décide de s'en aller. Les autres souris lui demandent alors :
- "Où vas-tu?".
- "Je rentre. C'est l'heure d'enculer le chat...".

504) - Un bateau est pris dans une violente tempête et coule. Seul rescapé, un marin Marseillais, accroché à une planche, échoue sur une île déserte. Heureusement il y a de l'eau douce, des fruits à profusion, et la mer est remplie de poissons, ce qui lui permet de survivre. Le temps passe et au bout de plusieurs mois, un point grossit à l'horizon. Un radeau apparaît. Il s'échoue sur la plage et une superbe naufragée débarque en s'écriant (avec l'accent de là-bas):
- "Oh Bonne Mère! Quelle île!".
- "Té! Je rêve! Une femme et en plus une Marseillaise! Mademoiselle j'aimerais vous offrir un verre pour votre arrivée, mais je n'ai que de l'eau.".
- "C'est parfait, moi j'ai le pastis.".
Elle sort de sa trousse de survie une bouteille de 51. Le Marseillais est ébahi :
- "Je m'excuse, je n'ai que des fruits pour l'accompagner.".
- "J'ai ce qu'il faut!", dit-elle, en sortant des olives...
Le Marseillais est aux anges. Quand ils ont terminé leur apéritif, la fille lui demande :
- "Cà fait longtemps que vous n'avez pas vu une femme?".
- "Pardi! Six mois.".
Alors, elle se rapproche de lui et lui dit d'une voix douce :
- "Cà vous plairait de tirer?".
Et le Marseillais, extasié, s'écrie :
- "Oh putaing! Ne me dites pas que vous avez aussi amené les boules...!!!".

505) - Deux vaches discutent dans un pré :
- "Dis donc, t'as pas peur de la maladie de la vache folle, toi?"
- "Moi, je m'en fous, j'suis un canard!"

506) - Un homme pousse un peu sa Mercédès et atteint les deux cent vingt kilomètres par heure sur l'autoroute. C'est alors qu'il aperçoit une patrouille de la Police fédérale qui se met à sa poursuite. Il se dit alors :
- "Pas question que je me laisse attraper par une Bmw!".
Il appuie à fond sur l'accélérateur pour atteindre cette fois deux cent cinquante kilomètres heure. Les deux voitures foncent ainsi pendant un bon bout de temps, deux cent soixante-dix, deux cent quatre-vingt, deux cent quatre-vingt-dix, trois cent vingt kilomètres heure, jusqu'à ce que la sirène de la voiture de police retentisse.. Après réflexion, le type décide de ralentir et de se laisser rattraper. Le policier s'approche, prend les papiers sans dire un mot, les examine, jette un coup d'oeil à la voiture et dit :
- "Ecoutez, je termine dans vingt minutes et je suis fatigué. Je n'ai pas envie de rédiger une contravention. Alors, si vous me donnez une excuse que je n'ai encore jamais entendue, je vous laisse pour cette fois...".
L'homme hésite un moment et lui répond :
- "La semaine dernière, un policier est parti avec ma femme...".
- "Et alors!???".
- "Et bien, je croyais que c'était lui qui tentait de me la ramener...".
- "Conduisez prudemment, et bonne fin de journée!".

507) - Cela se passe dans une école, à la frontière franco-suisse, l'institutrice dit qu'elle est fan de l'équipe de France et demande à celles et ceux qui le sont aussi de lever la main. Pour faire comme la jolie institutrice, tous les élèves lèvent la main, sauf une petite Emilie :
- "Bah alors, petite Emilie, tu n'es pas fan de l'équipe de France?".
- "Non... Je suis fan de l'équipe suisse.".
- "Ah bon? Et pourquoi?".
- "Parce que mes parents sont fans de l'équipe suisse, j'en suis aussi.".
L'institutrice, voulant alors donner une leçon à la fille, lui dit :
- "Et si tes parents étaient des imbéciles finis, tu serais quoi?".
- "Je serais fan de l'équipe de France...".

508) - Un gars dans la cinquantaine fait sa visite mensuelle chez son coiffeur. Inquiet pour sa calvitie qui se développe à vitesse grand V, il demande:
- "Est-ce qu'il n'existe rien de vraiment efficace pour éviter de perdre ses cheveux?".
Le coiffeur se penche alors en direction de son oreille et, sur le ton de la confidence, lui répond :
- "Je vais vous confier mon secret... Il n'y a aucun produit sur le marché qui vaut les sécrétions génitales d'une femme bien excitée!".
- "Votre secret? Vous vous foutez de ma gueule?! Vous êtes encore plus chauve que moi!!!".
- "C'est vrai, mais je ne sais pas si vous avez vu ma moustache...???".

509) - Deux blondes attendent aux portes du paradis, quelques secondes après leurs morts respectives. La première demande à l'autre :
- "Comment es-tu morte?".
- "Je suis morte gelée.".
- "Ah, c'est horrible! Comment  c'est de mourir gelée?".
- "Tu trembles, tu as mal aux  doigts et aux orteils. Mais après un certain temps, tu deviens très calme,  comme si tu t'endormais...".
- "Et toi, comment es-tu morte?".
- "Ah moi, j'ai eu une crise cardiaque. Je soupçonnais mon mari de me tromper, alors un jour j'ai  décidé d'en avoir le coeur net. Je suis rentrée à la maison en plein  après-midi et j'ai trouvé mon mari en train de regarder la télé...J'ai couru  dans la chambre à coucher et je n'ai trouvé personne, puis au sous-sol à  toute vitesse, personne ne s'y cachait non plus. Je suis montée au deuxième étage à toute allure, mais encore personne. Je suis finalement  montée en trombe au grenier, et avant même d'y parvenir, j'ai fait une crise cardiaque et je suis morte...".
Et à la deuxième blonde de dire alors :
- "Quel malheur! Si seulement  tu avais vérifié dans le congélateur, nous serions toutes les deux vivantes!".

510) - Une petite pensée, en passant :
- "Mieux vaut être onze et tristes que Trézéguet!!!"

511) - Quelle est la différence entre Lionel Jospin et Zinedine Zidane? :
- Aucune, ils sont tous les deux partis sur un coup de tête...

512) - Deux homosexuels prennent la décision d'avoir un bébé. Ils obtiennent les autorisations nécessaires, font mélanger leurs semences et obtiennent l'accord d'une mère porteuse. Lorsque l'enfant naît, ils accourent à la maternité. Mais dans tous les coins, les nourrissons braillent à tue-tête et le couple commence à s'inquiéter pour les mois à venir. L'une des infirmières vient à leur rencontre et leur annonce :
- "Le vôtre est là...".
Elle désigne un charmant poupon souriant et d'un calme impressionnant. Pas la moindre larme, pas le plus petit cri.
L'un des homos dit alors :
- "Qu'il est mignon, c'est le seul de toute la maternité qui ne pleure pas!".
Et l'infirmière de remarquer :
- "Oui, mais attendez un peu qu'on lui enlève le thermomètre!".

513) - Deux jeunes femmes en quête de sensations décident un jour de faire l'amour avec deux nains car, paraît-il, ce sont des supers coups. Dans une discothèque, l'occasion se présente et nos deux nanas commencent à draguer deux nains qui sont en train de danser sur la piste. Tout se passe bien et après une bonne soirée en boite nos amis décident de finir la nuit à l'hôtel. Les deux couples prennent chacun une chambre et se souhaitent une bonne nuit. Dans la première chambre, tout se passe à merveille. Notre jeune femme et le nain passent une heure à faire l'amour, puis, fatigués par tant de dépenses d'énergie, décident de dormir. Enfin ils essaient, car dans la chambre d'à côté ils entendent des cris toutes les trente secondes :
- "Yeeeehhhhaaaa! Yeeeehhhhaaaa!".
- "Et bien ils tiennent la forme à côté!", pensent-ils...
- "Yeeeehhhhaaaa!".
- "Mon amie a tiré le bon numéro, elle passe une nuit d'amour d'enfer.", se dit la première...
Le lendemain, les deux amies se retrouvent dans le hall de l'hôtel.
- "Ah moi j'ai passé une nuit formidable. Et toi? Cà a du être super vu les cris qu'on entendait dans votre chambre?".
- "Tu parles, toute la nuit il l'a passée à essayer de grimper sur le lit!!!".

514) - Deux blondes se disputent :
- "C'est la Seine!".
- "Faux, c'est la Marne!".
- "La SEINE!!!".
- "La MARNE!!!".
- "OK, je vais voir...".
Et la première blonde saute par-dessus la rambarde... Une demi-heure plus tard, elle arrive, chancelante, visage ensanglanté, le corps tuméfié.
- "Alors? C'est la Seine ou la Marne?".
- "C'est l'A4...".

515) - Un curé dit à son ami rabbin :
- "J'ai un truc pour manger gratuit.".
- "Super! Dis-moi comment tu fais?".
- "Je vais au restaurant, assez tard, je commande entrée, plat de résistance, fromages, dessert, et ensuite je prends mon temps avec un café, un cognac et un bon cigare, et j'attends la fermeture. Comme je ne bouge pas, quand presque toutes les chaises sont déjà sur les tables, le garçon vient vers moi pour me demander s'il peut encaisser; alors je lui réponds :
- "Mais j'ai déjà payé à votre collègue qui est parti!", et le tour est joué!".
- "Et mais t'es pas con pour un curé toi!!! On essaie demain.".
Le lendemain les deux vont au restaurant et s'empiffrent comme c'est pas possible! Le moment de la fermeture arrive, le garçon demande s'il peut encaisser, le curé lui répond alors:
- "Mais on a déjà payé l'addition à votre collègue qui est parti!".
Et au rabbin de rajouter :
- "Et puis d'ailleurs, j'aimerais bien qu'on nous rende la monnaie...".

517) - Un monsieur rend visite à son papa âgé de quatre-vingt-cinq ans, à l'hôpital. Il lui demande alors :
- "Comment ça va, papa?".
- "Bah, pas trop mal. On s'occupe bien de moi ici.".
- "Et la nourriture, çà va?".
- "Oh excellent!".
- "Et les soins? On te soigne bien?"/
- "Çà ne pourrait pas être mieux. Ces jeunes infirmières sont vraiment très gentilles.".
- "Et pour dormir? Tu arrives à bien dormir?".
- "Aucun problème... Je fais mes neuf heures par nuit. À dix heures, on m'apporte un bol de tisane et un comprimé de Viagra, et c'est bon. Je tombe comme une souche.".
Le fils se demande si il a bien compris, et va voir l'infirmière pour en avoir le coeur net :
- "Infirmière, qu'est-ce que m'apprend mon père? Vous lui donnez un comprimé de Viagra avant qu'il ne s'endorme? Ça ne peut pas être vrai!".
- "Mais si, mais si. Votre papa vous a dit la vérité. Tous les soirs vers dix heures, on lui apporte une tisane et un comprimé de
Viagra. Çà marche impeccablement bien: la tisane le fait dormir, et le Viagra l'empêche de rouler en bas du lit.".

518) - Un monsieur rencontre un de ses amis :
- "Dis, çà t'intéresserait deux places de théâtre pour ce soir? Ma femme a invité je ne sais plus quel crétin à dîner et je ne pourrai pas
les utiliser.".
- "Désolé mais ce soir je suis pris : je dîne chez toi!!!".

519) - Le petit Martin est assis au fond de la classe en train de faire un problème de mathématiques, quand la jeune maîtresse décide de l'interroger :
- "Martin, cinq oiseaux se posent sur une clôture, si tu tires sur un oiseau avec une carabine combien d'oiseaux reste-t-il?".
- "Zéro, parce que, si je tire un oiseau, les autres vont s'envoler.".
- "Hum... Ce n'est pas la réponse que j'attendais" mais j'aime bien ta manière de penser.".
Alors, le petit Martin lève la main et dit :
- "J'ai une question pour vous ,Maîtresse.".
- "Je t'écoute Martin...".
- "Trois femmes sont en train de savourer des cônes Miko. La première lèche son cône, la deuxième mord son cône et la troisième le suce. Laquelle des trois est mariée?".
La maîtresse rougit jusqu'aux oreilles et répond, d'un air gêné :
- "Heu.... Je ne suis pas sûre. J'imagine que c'est celle qui suce le cône...".
- "Non, c'est celle qui porte une alliance, mais j'aime bien votre manière de penser...".

520) - Il était une fois un Roi. Celui-ci avait une fille magnifique, la Princesse. Mais il y avait un problème. Tout ce que la Princesse touchait fondait: métal, bois, plastique, absolument tout... Pour cette raison, les hommes avaient peur d'elle. Personne ne voulait l'épouser. Le Roi était désespéré. Que pouvait-il faire pour aider sa fille? Il consultât ses magiciens. L'un deux dit alors au roi :
- "Si votre fille touche une chose  qui ne fond pas dans ses mains, elle sera guérie.".
Le Roi fut ravi. Le lendemain, il lança un défi: l'homme qui apportera à sa fille  un objet qui ne fondra pas dans ses mains épousera la Princesse et héritera du trône du Roi. Trois jeunes Princes relevèrent le défi lancé par le Roi la veille. Le premier amena un alliage de titanium très dur.  Mais hélas, dès que la princesse le toucha, il fondit. Le Prince s'en alla tristement. Le second apporta un énorme diamant, pensant que le diamant était la substance la plus dure au monde et ne pouvait pas fondre. Mais hélàs, dès qu'elle le toucha, il fondit lui aussi, puis, il s'en alla, désespéré. Le troisième approcha. Il dit à la Princesse :
- "Mets ta main dans ma poche et sens ce qu'il y a dedans.".
La Princesse fit ce qu'il lui demandait, quoique très gênée. Elle senti quelque chose de dur. Elle le tint dans sa main. Et il ne fondit pas!!! Le Roi était ravi. Tout le monde au palais était ravi, Ils se marièrent  et ils vécurent toujours heureux. Et maintenant... Question :
- Quel est l'objet que le Prince avait dans son pantalon???
C'étaient des "M&M's" bien sûr! Ils fondent dans la bouche mais pas dans la main ! !!
A quoi pensiez-vous encore hein, bandes d'obsédés??? lol

521) - Un soir, deux prêtres se déshabillent et entrent dans la douche. Ils réalisent alors qu'il n'y a pas de savon. Le Prêtre John sait qu'il y en a dans sa chambre, et s'y rend sans prendre la peine de se rhabiller. Il prend deux morceaux de savon, un dans chaque main, et s'en retourne vers la douche. Il est à mi-chemin lorsque trois nonnes arrivent dans sa direction. Il n'a aucune place où se cacher. Il se plaque alors contre le mur, comme une statue. Les nonnes s'arrêtent, stupéfaites de voir une statue si réaliste. La première nonne tend la main, et touche son pénis. Surpris, il laisse tomber un morceau de savon.
- "Oh! Regardez, c'est un distributeur de savon!".
La deuxième nonne veut aussi essayer, et tire également le pénis. Il laisse tomber son deuxième morceau de savon. La troisième nonne n'est pas la moins curieuse et, tire deux, trois fois le pénis, sans résultat. Elle continue son effort de plus belle, et soudain s'écrie :
- "Sainte Mère de Dieu, il donne également le gel douche...".

522) - Comment appelle-t-on le ventre bedonnant d'un homme?
- La réserve à tabac.
Eh oui, et vous savez pourquoi???
- Parce qu'il y a toujours de quoi faire une bonne petite pipe en dessous...

523) - Quelle est le dessert le plus raciste? :
- C'est le chocolat noir.
Pourquoi?
- Parce qu'il contient des anti-Occidents!!!

524) - La maîtresse demande :
- "Chacun votre tour, vous allez me raconter ce que vous voulez faire plus tard, quand vous serez grands.".
Et chacun leur tour, ils racontent :
- "Moi, quand je serai grand, je veux être un grand joueur à l'Olympique de Marseille, puis, si çà marche pas, je serai petit joueur au Paris Saint-Germain.".
- "Moi, quand je serai grand, je veux être chirurgien, puis, si çà marche pas, je serai brancardier.".
- "Moi, quand je serai grande, je veux être actrice, puis, si çà marche pas, je serai caissière au cinéma.".
- "Moi, quand je serai grand, je veux être un grand athlète, puis, si çà marche pas, je serai proffesseur de gymnastique.".
- "Moi, quand je serai grand, je veux des femmes et du champagne!", dit alors Toto...
- "Ah bon?", s'exclame la maîtresse en riant. "Et si çà ne marche pas?".
- "Bhé çà sera branlette et champomy...".

525) - Une blonde et une brune marchent dans la rue. Soudain, la blonde dit à la brune :
- "Regarde là-bas, il y a des chevals!".
- "Ce ne sont pas des Chevals, mais des Chevaux!
- "Ah, mais avoue que çà ressemble drôlement à des chevals!!! Non???".

526) - Un décorateur et une dame sont en train de choisir les couleurs pour les pièces de l'étage d'une maison. Dans la première pièce, la dame dit qu'elle aimerait un bleu pâle. Il en prend note sur son papier, puis, se dirige vers la fenêtre, l'ouvre et crie :
- "LE CÔTÉ VERT, EN HAUT!".
Dans la deuxième pièce, la dame demande un jaune pâle. Il l'inscrit sur son calepin, puis, se redirige vers la fenêtre, l'ouvre et hurle :
- "LE CÔTÉ VERT, EN HAUT!".
La dame est un peu curieuse mais ne dit rien encore. Dans la troisième pièce, la dame exprime le voeu d'avoir un rose chaud. Il note à nouveau, se dirige pour la troisième fois vers la fenêtre, l'ouvre, et hurle encore :
- "LE CÔTÉ VERT, EN HAUT!".
La dame n'y tient plus et demande :
- "Pourquoi hurlez vous "LE CÔTÉ VERT, EN HAUT systématiquement?".
- "Oh je vous demande pardon madame, mais j'ai des blondes qui sont en train d'étaler le gazon en bas!!!...".

527) - Savez-vous pourquoi le paradis, c'est vraiment le paradis? :
- Hé bien, c'est parce qu'au paradis :

  • Vous êtes accueilli par un Anglais;
  • C'est un Françàis qui fait la cuisine;
  • C'est un Italien qui met de l'ambiance;
  • Et c'est un Allemand qui coordonne le tout...
Maintenant, savez-vous pourquoi l'enfer c'est horrible??? Hé bien, parce qu'en enfer :
  • Vous êtes accueilli par un Françàis;
  • C'est un Anglais qui fait la cuisine;
  • C'est un Allemand qui met l'ambiance;
  • Et c'est un Italien qui coordonne le tout...

528) - Une femme d'un âge certain a un malaise. On l'emmène à l'hôpital au service des urgences. Sur la table d'opération, alors qu'elle est entre la vie et la mort, elle voit Dieu, et lui demande, évidemment, si son heure est arrivée. Celui-ci répond, en souriant :
- "Non pas encore, vous avez encore une vingtaine d'années devant vous. Retournez-y et faites vous plaisir!".
Lorsqu'elle reprend conscience, à l'hôpital, toute joyeuse, elle décide de se faire plaisir, comme le seigneur lui même l'a proposé. Elle se fait faire un lifting, en profite pour se faire refaire le nez et se faire remodeler la silhouette. Après une semaine de récupération à l'hôpital, elle rentre chez elle mais, à peine sortie de l'établissement, se fait renversée par une ambulance et meurt sur le coup! Arrivant devant Dieu, elle proteste avec énergie:
- "Vous m'aviez dit que j'en avais encore pour vingt ans! C'est malhonnête!".
Et Dieu, s'excusant :«
- "Vous voulez la vérité? Je ne vous ai pas reconnue...".

529) - Quel est la différence entre une femme enceinte et une mouche écrasée sur le cul d'une vache? :
- Aucune, elles ont toute les deux prise un coup de queue...

530) - Quel est la différence entre un homme et un champs de blé? :
- Aucune, les deux se font manger par une vache...

531) - Pourquoi a-t-on appelé notre planète "TERRE DES HOMMES"? :
- Parce que c'est impossible de faire "TAIRE DES FEMMES!!!"...

532) - Un homme se rend au mariage de son ex femme. Au cours de la soirée, l'ex-mari demande à l'actuel :
- "Comment tu trouves çà, de rentrer dans du stock usagé?".
Celui-ci le regarde, innébramlable, et lui dit :
- "C'est stupéfiant !!... Passé les six premiers centimètres, c'est flambant neuf!".

533) - Un homme entre dans un magasin avec son fils de huit ans. Comme ils passent devant le rayon des préservatifs, le petit garçon demande :
- "C'est quoi çà, Papa?".
- "On appelle çà des préservatifs, fiston. Les hommes les utilisent pour se protéger au cours de rapports sexuels.".
- "Je vois!, Oui, j'en ai entendu parler à l'école.".
Il jette un oeil sur le présentoir, saisit une boîte de trois et demande :
- "Pourquoi il y en a trois dans cette boîte?".
- "Ceux-là sont pour le lycéens, un pour le vendredi, un pour le samedi et un pour le dimanche.".
- "Cool !,.
Il remarque alors une boîte de six et demande :
- "Alors... Pour qui ils sont ceux-là?".
- "Ceux-ci sont pour les étudiants, deux pour le Vendredi, deux pour le samedi, deux pour le dimanche.".
- "Wouhaaa!, mais, alors, qui utilisent ceux-ci?,.
Et il brandit une boîte de douze devant le visage de son père. Avec un soupir et la larme à l'oeil, celui-ci répond :
- "Ceux-là sont pour les hommes mariés... Un pour janvier, un pour février, un pour Mars, etc...".

534) - Une dame et un bébé attendaient patiemment le docteur pour le Premier examen du poupon. Le docteur arriva, examina le bébé, vérifia son poids et, d'un air un peu préoccupé, demanda à la dame s'il était nourri au sein ou au biberon.
- "Au sein?", répondit-elle...
- "Eh bien, déshabillez-vous jusqu'à la taille.", lui dit-il...
Elle s'empressa de le faire. Puis, le médecin s'empressa de lui pinçé les mamelons pour ensuite lui presser, lui palper et lui frotter les seins, dans tous les sens, dans le cadre d'un examen très minutieux. En lui demandant de se rhabiller, il lui dit :
- "Pas surprenant que le bébé ait un poids si faible. Vous n'avez pas de lait.".
Et à la femme de rétorquer :
- "Je sais je suis la grand-mère mais, je suis quand même contente d'être venue...".

535) - ******* Expérience ethnologique ******* : Mettez cinq chimpanzés dans une petite pièce. Accrochez une banane au plafond et mettez une échelle permettant d'accéder à la banane. Assurez-vous qu'il n'y a pas d'autre moyen d'attraper la banane que d'utiliser l'échelle. Mettez en place un système de douche qui fait tomber de l'eau très glacée dans toute la pièce dès qu'on commence à escalader l'échelle. Les chimpanzés apprennent vite qu'il ne faut pas escalader l'échelle. Arrêtez le système de douche de sorte que l'escalade ne produise plus son effet glacial. Remplacez l'un des chimpanzés par un nouveau. Ce dernier va bien sûr chercher à escalader et sans comprendre pourquoi, se fera tabasser par les autres. Remplacez encore un des vieux chimpanzés par un nouveau. Ce dernier se fera encore tabasser, et c'est le chimpanzé Numéro six (celui qui a été introduit juste avant) qui tapera le plus fort. Continuez le processus jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que des nouveaux.. Alors aucun ne cherchera à escalader l'échelle et si jamais un des chimpanzés ose s'y risquer, il se fait massacrer illico presto par les autres. Le pire c'est qu'aucun des chimpanzés n'a la moindre idée sur le pourquoi de la chose. C'est ainsi que naît une culture d'entreprise!

536) - Pourquoi la corbeille ne sait-elle pas nager?
- Parce que la corbeille à papier...
Pour celui qui ne comprend toujours pas, si si, y en aura :
- La corbeille a pas pied...

537) - ******* Une petite fable ****** :
Il était une fois un Africain qui n'aimait pas la plus belle partie de son corps. Elle mesurait cinquante centimètres! C'était trop long, même pour lui. Désespéré, il alla voir un sorcier pour trouver de l'aide. Après réflexion, le sorcier lui dit :
- "Va à la mare trouver le crapaud. Tu lui demanderas s'il veut t'épouser. S'il répond non, tu perdras dix centimètres, s'il répond oui tu en gagneras dix...".
Après réflexion, l'homme décida d'essayer puisqu'il n'avait rien à perdre... En arrivant à la mare, il vit le crapaud et lui demanda :
- "Crapaud, veux-tu te marier avec moi?".
- "Non!".
L'homme reparti tout content et, à peine arrivé à la maison, mesura ce qu'il lui restait et n'avait plus que quarante centimètres. Mais comme il n'était pas encore satisfait, et retourna à la mare :
- "Crapaud, veux-tu te marier avec moi?".
- "Non!".
A la maison, il mesura l'engin qui ne faisait plus que trente centimètres. Il se dit alors que vingt centimètres, ce serait génial, la taille idéale! Retournant donc à la mare, il demanda pour la troisième fois au crapaud :
- "Crapaud, veux-tu te marier avec moi?".
Et le crapaud, passablement énervé :
- "T'es sourd ou quoi??? Je t'ai dit NON, NON et NON!".

538) - ******* Fallait y penser! ****** :
Dans une petite ville de province, un représentant de commerce avait décidé de faire étape pour la nuit. Malheureusement pour lui, il n'y avait qu'un seul hôtel et toutes les chambres étaient réservées. Le représentant insiste alors auprès del'aubergiste :
- "Vous devez me trouver une place pour dormir, même un lit, n'importe où, je suis complètement vanné!".
- "Ben, j'ai bien une chambre avec deux lits qui n'est occupée que par une personne...   Et je suis sûr que cette personne Serait ravie de partager sa chambre ainsi que le prix de cette dernière avec vous... Mais pour tout vous dire, cet homme est un ronfleur de la Pire espèce. À tel point que ses voisins des chambres à côté viennent se Plaindre ici tous les matins. Bref, c'est vous qui voyez...".
- "Pas de problème, je prends la chambre. Je suis Trop crevé!".
L'aubergiste fait faire connaissance aux deux locataires de la chambre et les laisse prendre leur repas du soir. Le lendemain matin, le représentant descend prendre le petit déjeuner, et, contrairement à ce que pensait  l'aubergiste, il a l'oeil vif, semble en pleine forme et bien reposé. Ce dernier lui demande alors :
- "Vous avez réussi à dormir?".
- "Oui, sans problème!".
- "Les ronflements ne vous ont pas gêné?".
- "Pas du tout : il n'a pas ronflé de la nuit.".
- "Comment cela?".
- "Hé bien, l'homme était déjà au lit quand je suis rentré dans la chambre. Alors, je me suis approché de son lit, et j'ai déposé un baiser sur ses fesses en disant "Bonne nuit ma beauté...", et le gars a passé le reste de la nuit assis sur  son lit à me surveiller!".

539) - Une grosse, très grosse dame, se promène sous un soleil de plomb. Un gamin la suit sans arrêt, si bien que la dame, agacée, finit par lui demander:
- "Mais enfin, que veux-tu?".
- "Rien, m'dame, simplement, j'aime marcher à l'ombre...".

540) - Quatre chirurgiens discutent de leur profession dans une salle de l'hôpital :
- "J'aime avoir des comptables sur ma table d'opération.  Lorsque vous ouvrez, tout est numéroté correctement à l'intérieur.", fait le premier...
- "Ouais, mais vous devriez voir les électriciens!  Tout est codé en couleur à l'intérieur, impossible de se tromper!", ajoute le deuxième...
- "Moi, je pense vraiment que les bibliothécaires sont les meilleurs.  Tout est classsé par ordre alphabétique à l'intérieur.", réplique le troisième...
- "Et moi, je vous dis que les plus faciles à opérer sont les chefs.  Il n'y a pas de coeur, pas de cerveau, pas de couilles, en plus, la tête et le trou du cul sont interchangeables!", rétorque alors le quatrième...

541) - Cela se passe dans une mission en Afrique. Dans ce village, peuplé uniquement de noirs, se trouve un et un seul blanc: le père Joseph. Un jour, un des autochtones aborde le père Joseph pour une plainte :
- "Écoute mon pè'e, j'ai un petit p'oblème. Ma femme vient d'avoi' un fils, et il est blanc. Comme tu es le seul blanc dans la 'egion, je viens te voi' pa'ce que je ne suis pas content...".
- "Ah mon fils, les voies du Seigneur sont impénétrables. Ce sont des choses qui arrivent. Vois-tu, la génétique nous indique que...".
- "A'êtte mon pè'e. Je ne comp'end 'ien. Les gènes tics, je ne sais pas ce que c'est. Moi, tout ce que je sais c'est que mon fils est blanc comme toi.".
- "Attends. Je vais t'expliquer autrement. Regarde le troupeau de mouton là-bas. Ils sont tous blancs, n'est-ce pas? Pourtant dans le groupe il y en a un noir.".
- "Ah mon pè'e. Je te p'opose un ma'ché. Je dis 'ien pour mon fils. Et toi, tu dis 'ien pou' le mouton...".

542) - ******* Une belle journée de golf ******* :
Çà se passe en Floride. Un couple de Beaucerons, grâce à une invitation spéciale, joue sur un terrain de golf hyper cher, hyper snob, hyper luxueux, entouré d'immenses maisons d'un luxe inouï... Le bonheur... Au troisième trou, le mari dit à sa femme :
- "Chérie, fais attention parce que si ta balle va casser une vitre, cela va nous coûter une fortune.".
Nerveuse, sa femme frappe une slice et, bien entendu, sa balle défonce une vitre d'un véritable château. Le mari, furieux, engueule sa femme. Une tempête d'injures. Puis ils s'approchent de la maison. Comme ils arrivent à la porte patio, fracassée par la balle de madame, une voix d'homme les invite à l'intérieur. Ils entrent. Il y a de la vitre sur le plancher de marbre. Beaucoup de vitre. En fait, la balle, après avoir fracassé la porte patio, a heurté une étagère remplie de pièces et de différentes bouteilles de collection. Quelques-unes se sont écrasées sur le sol, en mille morceaux. La femme veut pleurer. Son mari est inquiet. C'est un homme très élégamment vêtu, qui se lève de son fauteuil pour les accueillir :
- "C'est vous qui avez cassé la vitre?".
- "Oui, mais nous le regrettons beaucoup. Nous allons réparer les dégâts et remplacer les pièces brisées.".
- "Inutile, ces pièces étaient uniques et d'une très grande valeur. Mais, en fait, je ne vous en veux pas, au contraire, vous m'avez rendu un immense service. En réalité, je suis un Génie et j'étais enfermé dans une de ces bouteilles depuis plus de mille ans. Aussi, en signe de gratitude, je vais exécuter trois voeux. Comme vous êtes deux, j'exécuterai un voeu pour chacun de vous, et je garderai le troisième pour moi. Çà vous va?".
- "Heuuu... Bien, oui.".
- "Allons-y. Que voulez-vous?", demande-t-il au mari...
- "Je voudrais recevoir un million de dollars par mois.".
- "Considère que c'est fait, à partir de demain tu commenceras à les recevoir.".
- "Hein!?!".
- "Oui, oui, c'est fait.".
- "Extraordinaire! Je suis riche! Très riche! Wouah!!!!!!!!!!!!".
- "Et madame, que souhaitez-vous? Que puis-je faire pour vous?", lui demande-t-il, en se rapprochant, et en plongeant son regard hypnotique dans le sien...
- "Je voudrais avoir une maison dans une dizaine de pays. Dans les plus beaux endroits.".
- "C'est le moins que je puisse faire pour toi. Demain, tu recevras les titres de propriété des maisons.".
- "Et vous, que désirez-vous?", demande le mari au Génie...
- "Voilà, j'ai été enfermé dans cette bouteille pendant 1000 ans, et durant tout ce temps, je n'ai pas fait l'amour. Aussi, mon voeu est de faire l'amour avec ta femme.".
Les époux se regardent, se consultent...
- "Bon, pour un million de dollars par mois et toutes ces maisons, je crois que nous pouvons faire une exception, qu'en penses-tu?".
- "Moi, je suis d'accord.", répond sa femme qui imagine déjà une de ses maisons sur la côte amalfitaine...
- "Alors suivez-moi.".
Elle s'exécute, et ils font l'amour en déclinant toutes les positions du Kama Sutra, pendant deux heures. À la fin, il lui demande :
- "Quel âge a ton mari?".
- "Quarante-et-un ans. Pourquoi?".
- "Parce que ça paraît incroyable qu'à son âge il soit assez con pour croire aux histoires de Génie...".

543) - Pourquoi les portugais appellent-ils le sexe de leur femme une écluse?
- Parche qué ché là qu'on mé lé pénich!!!

544) - Sur un banc à Moscou, un vieux est assis et lit. Un milicien passe par là et lui dit :
- "Eh toi! Qu'est-ce que tu lis?".
- "Eh bien, tu vois, c'est un livre pour apprendre l'hébreu.".
- "Mais à quoi çà te sert d'apprendre l'hébreu? Tu connais quelqu'un qui parle hébreu par-ici?".
- "Non, mais peut-être, un jour, j'aurai mon visa pour émigrer en Israël, et alors je pourrai parler hébreu.".
- "Mais tu rêves! Jamais on te le donnera ton visa! Tu vas rester ici avec nous!".
- "Bon, alors quand je mourrai, peut-être, au paradis, je rencontrerai quelqu'un qui parlera hébreu.".
- "Et si tu vas en enfer, alors?".
- "Pas de problème, le russe, je le parle déjà!".

545) - Un jeune Corse demande à son grand-père comment être heureux.
- "Fiston, il faut la santé et un bon travail.".
- "Tu as eu cela, toi, pépé?".
- "Moi? J'ai toujours eu une bonne santé parce-que Mémé a toujours eu un bon travail!".

546) - ******* Petit proverbe corse ******* :
- "Si le vin te gêne dans ton travail, supprime le travail..."

547) - Un employé des postes à Bastia se plaint à son ami :
- "Avec le chef que j'ai au bureau, impossible de dormir pendant le travail!".
- "Pourquoi, il te surveille?".
- "Non, il ronfle.".

548) - Après les épreuves du bac, un jeune corse rentre chez lui. Son père lui demande :
- "Alors le bac, c'était comment?".
- "Tu vas être fier de moi, papa.".
- "Super, çà a marché alors?".
- "Bien sûr! Ils m'ont interrogé pendant deux heures, mais je n'ai rien  dit!".

549) - Un petit Corse qui demande à son père :
- "Papa, achète-moi un revolver!".
- "Non tu es trop petit.".
- "Papa, achète-moi un revolver!".
- "Je t'ai dit non, tu n'auras pas de revolver!".
- "Papa, achète-moi un revolver!!!".
- "Non tu n'auras pas de revolver, qui c'est qui commande ici?!".
- "C'est toi, mais si j'avais un revolver...".

550) - Pourquoi les Corses sont-ils d'aussi petite taille?
- Parce-qu'on leur a toujours dit que quand ils seraient grands, ils iraient travailler!

Merci à Isabelle, Caroline, Fabienne, Leïla, Olivia, Laetitia, Sandrine, Sophie, Arnaud, Maxime, Christophe, Serge, Éric, Johnny, Daniel, Dany, Michel et les autres de m'avoir envoyé toutes ces superbes blagues par E-Mail...

Copyright (©) Stéphane VINCENT 2006-2099 Monochrome Web - Tous Droits Réservés