Retour à la rubrique "Humour"

Monochrome Web : Site "Par & Pour Déficients Visuels"

Rubrique "Rire sur le web!" : Les blagues en série Volume 6

251) - Un garçon rentre de l'école chez lui en pleurant avec un oeil au beurre-noir. Son père le voit et lui dit :
- "Alors, mon garçon, c'était bien à l'école. Mais! Qu'est-ce que tu t'es fais à l'oeil?".
- "Je me suis battu.".
- "Tu t'es battu! Déjà! Le premier jour! Tu commences bien l'année toi! Et avec qui, on peut savoir?".
- "Je n'sais pas!".
- "Comment çà, tu n'sais pas? Mais tu dois savoir son nom?".
- "Non. Mais je le retrouverais!".
- "Comment çà, tu le retrouveras... Et pourquoi?".
- "Parce que j'ai son oreille droite dans ma poche!!!!!!!".

252) - Lors d'un premier jour de cours dans une école de première secondaire de Liège, une institutrice propose une petite révision à ses élèves. Soudain, le directeur de l'établissement fait une entrée fracassante dans la classe et informe la dite institutrice qu'un inspecteur vient pour surveiller le déroulement du cours et fait entrer ce dernier, qui s'assied au fond de la pièce. Ne se laissant en rien influencer par les événements, l'institutrice poursuit son cours. Elle est en train d'écrire une phrase en anglais au tableau et interroge les élèves présents pour savoir si quelqu'un peut lui en donner la traduction. Tout au fond de la classe, à côté du radiateur, Toto se lève :
- "Moi, Madame!".
- "Toi, Toto!".
Stupéfaite, elle s'en approche et lui dit :
- "Tu ne va pas dire une bêtise, au moins, hein?".
- "Non, non.".
- "Bon, alors, vas-y!".
- "Quel beau cul qu'elle a!!!".
Sur ces mots, la maîtresse envoie Toto à la direction. Et, avant qu'il ne sorte de la classe, celui-ci se retourne vers l'inspecteur et réplique :
- "Quand on ne sait pas, on ne souffle pas!!!!!!!".

253) - Une mère accompagne sa fille chez le docteur :
- "Depuis ce matin, ma fille n'arrive plus à fermer les yeux.".
Le médecin examine la fille qui a un grand sourire d'une oreille à l'autre et dit à la maman :
- "Ce n'est pas grave madame. Il faut simplement lui faire ses tresses un peu moins serrées la prochaine fois...".

254) - ******* Le Pape Et Les Sept Nains! ****** :
Le pape rend visite à Blanche-Neige et aux sept nains. Ils discutent, tous ensemble, de la religion, des dessins animés, En Zo Voord! A la fin du repas, le Pape, légèrement fatigué, veut prendre congé, mais demande à ses hôtes s'ils ont des questions à lui poser avant qu'il ne s'en aille. Alors, Atchoum, Grincheux, Prof, Joyeux, Simplet et Dormeur soufflent à Timide :
- "Vas-y Timide, allez, demande-lui...".
Alors, Timide rougit et demande au Pape :
- "Votre Sainteté, pouvez-vous me dire s'il y a des bonnes soeurs au Pôle Nord?".
- "Oui, il y en a. Dieu est partout, tu sais, donc, ses soeurs aussi.".
Les six autres nains, visiblement, pas très contents, soufflent à Timide :
- "C'est pas çà ta question, allez, pose-lui la vraie!".
- (Encore plus rouge qu'auparavant): "Votre Sainteté, pouvez-vous me dire s'il y a des bonnes soeurs naines au Pôle Nord?".
- "Mmmmmmoui, il y en a. Dieu est partout, tu sais, et il aime tout le monde.".
- "C'était çà, ta question, Timide?".
Et les autres nains de rétorquer à nouveau à Timide :
- "Non, c'était pas çà! Allez Timide, demande-lui...".
- (Rouge écarlate): "Votre Sainteté, pouvez-vous me dire s'il y a des bonnes soeurs naines noires au Pôle Nord?".
Le Pape réfléchit, réfléchit, réfléchit encore , et dit finalement :
- "Mmmmmmmmmmm! non, je ne crois pas qu'il y en ait...".
Et en choeur, les autres nains de reprendre :
- "Timide s'est tapé un pingouin, Timide s'est tapé un pingouin!!!!".

255) - Trois supporters: un Italien, un Hollandais, et un Français, sont dans le même bus. Soudain, le chauffeur de l'autocar aperçoit une voiture à l'envers sur le bas-côté. Tout le monde descend et les trois supporters se retrouvent face à une superbe jeune femme allongée, apparemment évanouie, et complètement nue. Comme ce sont néanmoins des Gentlemen, le supporter Italien pose son drapeau vert-blanc-rouge sur le sein gauche de la fille, puis, le supporter Hollandais protège le sein droit avec son écharpe orange, et enfin, le supporter français lui pose sa casquette bleu-blanc-rouge sur le sexe. Quelques minutes plus tard, le Samu arrive, et un médecin commence à examiner la jeune fille. Il enlève une fois le drapeau italien, puis, le repose, fait de même avec l'écharpe orange, puis, la remet à sa place. Enfin, il soulève la casquette du français, et la repose, mais, juste après, il la ressoulève, la repose, et cela quatre fois de suite... Le Supporter Français, irrité, lui lance :
- "Hé! mais! çà va pas? T'es quoi toi? Un pervers, ou quoi?".
Le médecin le regarde alors, et lui répond :
- "Non, c'est pas çà, mais je ne comprends pas. D'habitude, sous ce genre de casquette, il y a toujours un trou du cul.......".

256) - Un homme arrive dans un camp de nudiste, paye à l'entrée et dépose ses affaires. Il se promène, nu, au bord de la piscine, lorsqu'il voit une magnifique femme nue. Il ne peut masquer son érection, confus. Tout à coup, cette sublime bombe vient vers lui et lui dit :
- "Vous m'avez appelé?".
- "Euh, non.".
- "Si si, vous m'avez appelé. La règle dans ce camp, c'est que quand un homme a envie d'une femme, il n'y a pas de raison pour qu'elle refuse donc je suis à vous.".
L'homme devient fou de joie et ils font les quatre cent coups pendant deux heures. Ereinté, il décide d'aller se reposé au sauna. Il est seul et ne peut retenir un pet. De toute façon, il n'y a personne, alors...
Tout à coup, un grand noir arrive par une porte dérobée et lui dit :
- "Vous m'avez appelé?".
- "Euh, non, non.".
- "Si, c'est la règle dans ce camp, lorsqu'un homme a envie de se faire prendre, il pète et j'arrive!".
Notre homme se débat et essaye de se défendre du mieux qu'il peut, mais en vain. Après trente minutes de douleur et supplice, il court vers la sortie du camp pour avoir ses affaires et se faire rembourser. La caissière lui demande pourquoi il veut partir, ou si le camp n'est pas bien. Et il répond :
- "Ecoutez, à soixante-huit ans, j'ai une érection une fois par mois, mais, par contre, je pète toutes les vingt minutes, alors...".

257) - Un jeune garçon demande à son père:
- "Papa, quand je suis venu au monde, qui m'a donné mon intelligence?".
- "C'est sûrement ta mère", répond le père, "parce que moi, j'ai encore la mienne...".

258) - Voici une petite histoire drôle mettant en scène:

  • A. - La caissière d'un supermarché de village,
  • B. - Le petit Didier, habitué des lieux!
C'est donc le petit Didier (B.) qui fait des courses au supermarché du coin de sa rue. Il se retrouve à la caisse avec un grand baril de lessive. La caissière (A.) le connaît bien, et engage la conversation :
A. - "Bonjour Didier! As-tu beaucoup de linge à laver?".
B. - "Oh non, c'est pour laver mon chien!".
A. - "Mais tu ne devrais pas utiliser de la lessive comme çà pour laver ton chien; tu vas le rendre malade, et peut-être même qu'il en mourra...".
Mais l'enfant ne s'en laisse pas compter. Il paie sa boîte de lessive et s'en va. Une semaine plus tard, il revient au magasin pour y acheter des bonbons:
A. - "Alors Didier, comment va ton chien?".
B. - "Oh, il est mort...".
La caissière essaie de compatir mais ajoute quand même :
A. - "Tu vois, tu n'aurais pas dû utiliser de la lessive pour le linge. Il ne l'a pas supporté!".
B. - "Je ne pense pas que c'est la lessive qui l'a tué...".
A. - "Ah bon, et qu'est-ce que çà serait d'après toi?".
B. - "Je pense que c'est le cycle de rinçage....".

259) - Un touriste (T.) se rend en Afrique pour y chasser le gorille avec l'aide d'un guide avisé (G.). Un beau matin, ce dernier arrive avec un filet, un chien et un fusil et, s'adressant au touriste, il lui dit :
G. - "Ce matin, on va capturer un gorille, je t'explique la technique: on repère un arbre où il y a un gorille, je monte dedans, je secoue l'arbre, le gorille tombe et là, le chien (qui est dressé pour çà), le mord aux couilles, çà paralyse le gorille et tu n'as plus qu'à le capturer au filet!".
T. - "OK! Mais le fusil, c'est pourquoi faire?".
G. - "Si c'est moi qui tombe, tu tues le chien...".

260) - Les enfants sont plus malins que l'on ne le crois!!! En voici la preuve! En cours, une institutrice (I.) a demandé à ses élèves de réaliser un devoir sur la façon dont naissent les bébés. Le petit Roberto (R.) rentre alors chez lui et se renseigne auprès de sa mère (M.) à ce sujet :
R. - "Maman! Comment suis-je né?".
M. - "Ah, c'est la cigogne qui t'a amené jusque chez nous.".
R. - "C'est vrai?, Et comment Papa est-il né?".
M. - "Oh! ben! c'est aussi la cigogne qui l'a amené à ses parents!".
R. - "Et Grand-père et grand-mère alors?".
M. - "C'était la cigogne aussi pour eux, Roberto! Et maintenant, laisse-moi travailler, je dois préparer le repas.".
Le lendemain, Roberto donne sa copie à la maîtresse, qui y lit :
- "Impossible de faire un devoir sur la façon dont naissent les enfants, car, dans la famille, il n'y a pas eu de naissance naturelle depuis trois générations...".

261) - A l'école, une maîtresse (M.) et deux de ses élèves, Aline (A.) et Ahmed (H.) discutent entre eux, à la grande attention de tous :
M. - "Aujourd'hui, nous allons voir les animaux migrateurs. est-ce que quelqu'un peut m'en citer un?".
A. - "La cigogne.".
M. - "Très bien! Aline... Quelqu'un d'autre?".
H. - "Moi Madame, le morpion.".
M. - "Mais enfin Ahmed, ce n'est pas un animal migrateur!".
H. - "Bien sûr que si Madame. Tout le temps y migrattent, y migrattent..." (avec l'accent de là-bas.).

262) - Un client bègue (C.) entre chez son boucher favoris (B.):
B. - "Alors, mon bon Monsieur, vous venez encore m'acheter de ce jambon-ci?", en lui montrant le produit visé. "Combien en voulez-vous?".
C. - "Cou... Cou... Cou..."
Sur ce, le boucher ne cesse de découper les tranches!
C. - "Coupe une tranche!"....... dit enfin le bègue!

263) - Deux vieilles connaissances se rencontrent dans la rue et en viennent à discuter football. Tout deux sont supportaires de clubs différents. Le premier entame la conversation en ces termes :
- "Tu sais, moi je la sent bien cette victoire!".
- "Si tu la sent autant que tu ne me le dis, tu ferais alors beaucoup mieux d'aller te doucher.......".

264) - Une petite fille qui rentre de l'école à la fin de la semaine dit à sa maman :
- "Dis maman, tu connais la dernière???".
- "Non.".
Et la petite fille dit, niaisement, en baissant les yeux :
- "C'est MOI!!!!".

265) - ******* Ce N'est Pas Une Mise En Bière! ******* :
Nous sommes à Amsterdam, au congrès annuel des fabricants de bières belges. A la fin du congrès, tous les présidents se retrouvent à la taverne du coin et chacun passe sa commande, dont, notamment: les présidents de Budweiser (B.), Heineken (H.) et de Adelscott (A.) :
B. - "Donnez-moi la meilleure bière du monde... Une Budweiser!".
H. - "Donnez-moi la meilleure bière du monde... Une Heineken!".
A. - "Donnez-moi la meilleure bière du monde... Une Adelscott!".
Enfin, le dernier, le président de Guinness dit alors:
- "Bon, puisque personne ne boit de vraie bière, donnez-moi un Coca!".

266) - Qu'est-ce qu'un "Dromaludère"?:
- Un "Chalumeau" à deux bosses.......

267) - ******* A Ne Pas Confondre! ***** :
- "Pierre empile du vieux fer au fond de son garage"
Et :
- "Pierre enfile son vieux père au fond du garage".......

268) - ******* A Ne Pas Confondre Non Plus! ******* :
- "Glisser dans la piscine"
Et :
- "Pisser dans la glycine".......

269) - A quel signe peut-on reconnaître un aveugle au volant d'une voiture?:
- A la canne blanche qu'il a attachée au capot du véhicule.......

270) - Une portugaise se rend dans un commissariat pour porter plainte pour viol:
- "Bonchour, je fiens me plaindre que che meu chuis fait fioler dans le buche...".
- "Comment? Vous avez été violée dans le bus?".
- "Oui, il y en a un qui a commenché à me carrecher, puis il a abuché de moi, et ...".
- "Et personne ne vous a aidé dans le bus?".
- "Non, les ch'autres, ils ont regardé et puis, ils chont venus me fioler eux auchi!".
- "Tout le monde est venu vous violer?".
- "Oui, tout le monde...".
- "Et le chauffeur, il...".
- "Oui, le chauffeur, il a partichipé auchi...".
- "Mais, vous n'avez pas crié?".
- "Chi, chi, ch'ai crié...".
- "Et personne n'a rien fait? Ils ont continué?".
- "Oui, che vous chure, che criai [Léchez-moi, Léchez-moi...".

271) - Quelle est la différence entre une femme et un chien?:
- Le prix du collier.......

272) - ******* Ah! La Voyance! ******* :
Michelle (m.) et Caroline (C.), deux grandes amies de longues dates, en viennent à discuter voyance à la terrasse d'un café :
M. - "Il y a un mois, j'étais allée rendre visite à mon astrologue. Ce dernier m'avait prédit que j'étais sur le point de faire une croisière dans les deux semaines qui suivraient mon entretien avec lui. Il m'a même certifié que je danserais sur l'eau avec l'homme de mes rêves! Tu te rends compte.......".
C. - "Ah bon! Et çà c'est au moins réalisé!!!!!!!".
M. - "Biensûr!".
C. - "Oh ben toi, au moins, t'as eu de la chance. Le mien m'avait prédit, il y a deux mois, que je serais célibataire toute ma vie et que je grossirais de cinq kilos dans les deux semaines faisant suite à notre entrevue.".
M. - "Et alors?".
C. - "Ben il serait grand temps que j'en change définitivement parce que j'ai pris non pas cinq, mais quinze kilos au cours des huit jours qui ont suivi notre conversation!!!".

273) - ******* Dans Le Genre "Courte Mais Bonne, Notez-Bien Celle Qui Va Suivre... ******* :
Une institutrice interroge son élève :
- "Gérard, douze bouteilles de vin a six francs pièce, combien çà fait?".
- "A la mais on, çà fait trois jours m'dame.......".

274) - Au début de son service militaire, un type (T.) se pointe devant le Capitaine (C.) qui l'interroge sur son métier dans le civil.
T. - "C'est très simple, je suis Gluttier dans le civil.".
C. - "Vous êtes quoi?".
T. - "Je suis Glutier.... Je fais des Glus....".
C. - "Et çà consiste en quoi?".
T. - "Et bien, euh!, c'est-à-dire que..., c'est difficile à expliquer, il faudrait que je vous montre, que je vous fasse une démonstration, vous comprendriez mieux...".
C. - "Bon, d'accord. Vous avez carte blanche pour me faire un Glu.".
Le gars se met au travail et exige qu'on lui exécute divers travaux au préalables, absolument nécessaires à l'élaboration de son Glu :

  • Creusement d'une fosse de dix mètres de profondeur, six mètres de long, trois mètres de large;
  • Remplissage de cette fosse par de l'eau;
  • Construction, depuis la fosse, d'un plan incliné bétonné de cent mètres de long, trois degrés de dénivellation;
  • Construction d'une plate-forme bétonnée horizontale à l'autre extrémité du plan incliné (Longueur: cinquante mètres);
  • Construction d'un plan incliné pour rejoindre le sol, symétrique au premier;
  • Achat d'un camion neuf de vingt-cinq tonnes.
Au bout de deux mois, les spécialistes du Génie ont répondu à toutes ses exigences et le type est prêt a faire son Glu. C'est Dimanche matin, toute la caserne est rassemblée pour assister à cet événement qui rentrera, à coup sur dans les anales (Ne corrigez pas ma faute d'orthographe, s'il vous plaît) de l'armée française. Il monte dans le camion, le démarre (Au quart de tour), le fait monter le plan incliné et vient l'immobiliser au bout de la plate-forme. Puis, il en descend et le pousse dans la descente. Le lourd véhicule pénètre dans l'eau et fait :
- Schploufffffff!, puis, Glu, Glu, Glu......

275) - Lla petite plus unité de temps? :
- La milliseconde...
La plus petite unité de longueur? :
- Le millimètre...
Et la plus petite unité d'intelligence? :
- Le militaire!...

276) - Dans un hôtel, en France, un touriste français (F.) prend tranquillement son petit déjeuner: café, croissant, baguette, beurre et confiture. Un touriste américain (A.) mâchant son chewing-gum s'installe en face de lui. Bien que le français l'ignore, l'américain engage la conversation :
A. - "Vous les français, vous mangez tout le pain?".
F. - (De mauvaise humeur): "Oui.".
A. - (Après avoir fait une grosse bulle avec son chewing-gum): "Nous en Amérique, on mange juste l'intérieur. La croûte, on la met dans des containers, on recycle en faisant des croissants et on les vends aux Français.".
L'américain a un petit sourire sur le visage, le français, lui, écoute en silence.
A. - (Persistant): "Vous mangez la confiture avec le pain?".
F. - "Oui.".
A. - (Une grosse bulle éclate sur sa figure et d'un coup de langue habile, il ravale son chewing-gum et continue à mâcher): "Nous pas, en Amérique, on mange des fruits frais au petit déjeuner. Et on met les pelures, les pépins et les restes dans un containers, on les recycle en faisant de la confiture et on la vends aux Français.".
F. - (Demande alors): "Faites-vous l'amour en Amérique?".
A. - (Avec un large sourire): "Yeah bien sûr, très souvent!".
F. - "Et que faites-vous des préservatifs utilisés?".
A. - "Eh bien comme tout le monde, on les jette.".
F. - "Pas nous, une fois utilisés, on les recycle dans des containers, on fait des chewing-gums et on les vends aux Américains...

277) - C'est un gars (G.) qui cherche à acheter une ferme. Un beau jour, alors qu'il se ballade en voiture, il en voit une qui se trouve située idéalement. Il s'arrête et va à la rencontre de l'agriculteur (A.) qui se trouve avoir dépassé l'âge de la retraite depuis longtemps Et donc, il est prêt à vendre). Tous les deux discutent, et finissent même par s'accorder sur le prix. Pourtant, l'acheteur potentiel met une condition:
G. - "Y a-t-il des abeilles dans la ferme ? Parce que je ne les supporte pas!".
Le paysan répond qu'il n'y a pas plus d'abeilles dans sa ferme qu'il n'y en a au Pôle Nord. Pour lui prouver ses dires, le paysan lui fait le pari de l'attacher nu a un arbre, et de le couvrir de lait (Il n'y a que çà de sucré et de disponible à la ferme): Si au bout d'une heure, l'acheteur a été piqué par une seule abeille, alors il pourra avoir la ferme Gratuitement! - Naturellement, l'acheteur potentiel est prêt à tenter le pari, et se laisse attacher nu à l'arbre. Une heure plus tard, le fermier revient voir son acheteur. Avant même de le voir, il l'entend crier comme un cochon qu'on égorge. Le paysan lui demande :
A. - "Ne me dites pas que vous avez été piqué???".
G. - "Non, non, mais par pitié, ne pourriez-vous pas montrer a ce veau qui est sa mère?".

278) - C'est un mec qui se promène à la campagne (M.), lorsqu'il croise une toute petite fille de six ans (F.) qui conduit une vache au bout d'une corde:
M. - "Ben, où tu vas comme çà avec ta vache?".
F. - "Je l'emmène au taureau, M'sieur!".
M. - "Ben, ton père ne pourrait pas le faire???".
F. - "Oh non! Il faut vraiment un taureau pour çà!".

279) - Un type se pointe à l'embauche dans un cirque, et il se vante d'avoir un numéro extraordinaire. Le directeur du cirque, un peu blasé, lui demande de décrire son numéro :
- "Et bien voilà, je monte sur un plongeoir de trente-cinq mètres et je saute dans une bouteille de Coca-Cola.".
- "C'est pas possible!!! répond le directeur du cirque un peu interloqué, Vous avez un truc?".
- "Oui, bien sûr!".
- (Intrigué): "Qu'est-ce que c'est? Comment vous y prenez-vous?".
- "Je mets un entonnoir, tout simplement....".

280) - Une secrétaire (S.) et son patron (P.) se croisent :
S. - "Chef, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle".
P. - "Eh bien, donnez-moi la bonne!".
S. - "Vous n'êtes pas stérile!".

281) - Pourquoi, en Belgique, n'y a-t-il plus de parapluie? :
- Parce que les Belges les utilisent sur le toit de leurs maisons comme antenne satellite...

282) - Une blonde plantureuse (B.) monte à bord d'un avion et s'assoit en première classe. Après vérification de son billet, l'hôtesse (H.) lui dit qu'elle n'est pas dans la bonne section, que son billet est en classe économique :
B. - "Je vais à New-York, je suis belle, je suis blonde, j'ai des gros seins et je vais rester en première classe.".
Après une discussion à voix basse, la blonde refuse toujours de bouger. L'hôtesse décide d'aller chercher le capitaine (C.). Celui-ci sort du cockpit et vérifie à son tour le billet de la blonde. Pas de doute, elle a bien un billet en classe économique. Le capitaine lui annonce donc poliment qu'elle doit aller prendre place en classe économique :
B. - (Tout en détachant un bouton supplémentaire de son décolleté plongeant): "Je vais à New-York, je suis belle, je suis blonde, j'ai des gros seins et çà me donne le droit de rester en première classe.".
Le capitaine pense quelques minutes, puis, murmure quelque chose à l'oreille de la blonde. Elle le regarde, les yeux ronds, puis se lève et va prendre place dans la classe économique :
H. - "Mais, qu'avez-vous bien pu lui dire pour qu'elle s'en aille?".
C. - "Simple, je lui ai dit que la première classe de ce vol n'atterrissait pas à New York et allait directement à Miami.".

283) - Un énorme camionneur (C.) est assis dans un bar pour boire un verre lorsqu'un petit type minable (T.) entre et demande :
T. - "A qui appartient le Pit-Bull qui est dehors?".
C. - (Hurlant à pleins poumons): "C'est MON chien ! T'as un problème?".
T. - "Non, il n'y a rien, mais je crois que mon chien vient de tuer le vôtre...".
C. - (Se levant d'un bond): "QUOI! Mais qu'avez-vous donc comme chien?".
T. - "Un caniche nain...".
C. - "Un caniche!!!!!!! Putain! comment un caniche peut-il tuer un Pit-Bull?".
T. - "Eh bien, je crois qu'il s'est étouffé avec...".

284) - Sur une route, un Play-Boy (P.) roule en Ferrari. Tout à coup, un arabe (A.) arrive, fenêtre ouverte, à sa hauteur, en Peugeot, et lui dit :
A. - "Ti connais Pijot?", (Et accélère brutalement).
P. - (Blessé dans son amour propre, accélère en le dépassant): "Et toi, tu connais Ferrari?".
Après quelques kilomètres, la Peugeot repasse devant :
A. - (Répétant de nouveau): "Ti connais Pijot?".
Le Play-Boy, encore plus énervé, accélère encore et le dépasse à nouveau :
A. - (En lui répétant à nouveau): "Et toi , tu connais Ferrari?".
Roulant à trois cent kilomètres par heure, il pense ne jamais être rattrapé. Et pourtant, la Peugeot le rattrape et l'arabe lui répète :
A. - "Ti connais Pijot?".
P. - (Dépité car ne pouvant plus accélérer): "Oui, je connais Peugeot, et alors?".
A. - "Y alors?, Où y sont les Freins!?".

285) - Après avoir créé l'univers, la flore et la faune, Dieu créa donc l'homme et la femme... Et pariant sur l'avenir de la race humaine, Dieu avait alors entrepris d'enseigner à ses deux nouvelles créatures les rudiments de l'amour. Il s'adressa donc à Adam, en particulier :
- "Tu vas emmener Eve dans le petit buisson là-bas et tu vas lentement déplacer ta main sur son corps.".
Dix minutes plus tard, Adam revient avec un air joyeux :
- "C'est vraiment très agréable, comment çà s'appelle?".
- "La caresse...", répond Dieu.
Et il ajoute :
- "A présent, tu vas retourner dans le buisson et tu vas délicatement poser tes lèvres sur celles d'Eve.".
Aussitôt dit, Adam s'en retourne dans le buisson et revient dix minutes plus tard, l'air radieux :
- "C'est encore plus agréable, comment çà s'appelle?".
- "Le baiser...", explique Dieu.
Et il poursuit :
- "Cette fois, tu vas retourner là-bas, pratiquer la caresse, le baiser et laisser aller l'envie qui montera en toi..".
Guilleret, Adam s'en retourne dans son buisson favori, mais revient, dix minutes plus tard, l'air désabusé :
- "Oh çà, c'est pas agréable du tout, comment çà s'appelle?".
- "La migraine...", répond Dieu.

286) - C'est un gars qui rend visite à un ami. Le pauvre est paralysé suite à un accident de voiture. Ils papotent un peu dans le salon, puis, au bout d'un moment, celui qui est impotent dit à son pote :
- "Dis-moi, tu veux bien monter là-haut pour me chercher mes charentaises? J'ai oublié de les mettre à mes pieds quand tu es arrivé.".
Le gars monte à l'étage sans se faire prier, et il tombe sur les deux filles de son ami: deux superbes nanas, en peignoir de bain, qui venaient juste de prendre leur douche. Dragueur dans l'âme, il attaque à fond :
- "Bonjour les filles. C'est votre papa qui m'envoie pour vous faire l'amour à toutes les deux!".
- (Le regardant, parce qu'interloquées par les propos qu'il venait de tenir): "C'est n'importe quoi. Papa n'aurait jamais dit une chose pareille!".
- (En souriant): "D'accord?, On va vérifier.".
Alors, il se retourne, et interpelle son pote, au bas de l'escalier :
- "Toutes les deux?".
- "Ben oui, les deux, évidemment!".

287) - ******* Drôle de famille! ******* :
Monsieur et Madame YOUBABE ont une fille. Comment s'appelle-t-elle? :
- Agathe.... / Agatche Youbabe!

288) - C'est un Français qui part en vacances au Club Med. Là, il se dit :
- "Super, je vais pouvoir me faire des femmes, plein de femmes.".
Un jour, puis, deux jours passent, ..., RIEN. Mais lors de ces journées d'attentes, il a remarqué un G.O. (Gentil Organisateur) qui n'arrête pas, à chaque déplacement, un troupeau de belles créatures le suit. Il décide donc d'aller le voir pour lui demander son secret :
- "Mais comment fais-tu pour avoir toujours autant de femmes autour de toi?".
- "C'est très simple Ptit Gars!, le matin, je me lève, et je place une patate dans mon maillot.".
- "Ah ouais, j'ai compris...".
Le lendemain soir, le G.O revoit le G.M (Gentil Membre) et lui demande comment s'est passée sa journée :
- "Alors, çà à marché Ptit Gars!?".
- "Ben non, j'comprends pas!!!???".
- "Hé mec, y faut mettre la patate devant!!!".

289) - Au tribunal, un interrogatoire entre un le juge (J.) et un accusé (A.):
J. - "Monsieur l'accusé, pourquoi votre voisin a-t-il une commotion cérébrale?".
A. - "Eh bien, parce que je lui ai lancer des tomates lors d'une dispute.".
J. - "Mais, une tomate ne fait pas mal...".
A. - "Je sais, mais les tomates étaient en conserve.".

>290) - Un homme rentre chez lui à l'improviste, et trouve sa femme, au lit avec un nain! L'homme dit alors à sa femme :
- "Mais enfin chérie, tu m'avais promis de ne plus me tromper.".
- "Ben tu vois, je diminue la dose...".

291) - Un Belge décide d'aller passer le Week-End à Amsterdam, sur les conseils d'un ami, qui lui a appris que les prostituées hollandaises proposaient un forfait comprenant la nuit, la chambre d'hôtel et le bac de bière. Sur ce, il fait toutes les vitrines de la ville, mais les prix proposés sont trop élevés pour lui. Penaud, il s'apprête à reprendre le train, lorsqu'il avise un gravât immonde et flétri, entouré d'un essaim de mouches :
- "C'est combien?".
- "C'est vingt Florins avec la chambre d'hôtel et la bière.".
- "D'accord, je te suis.".
Lorsqu'ils sont dans l'escalier, la prostituée se retourne vers lui et lui dit, un peu gênée:
- "Ecoute, je préfère être honnête avec toi: je n'ai pas de clitoris.".
- "Bah, c'est pas grave. Je prendrai une Heineken.".

292) - Un monsieur décide d'aller chez un animalier, pour y acheter un perroquet, chose qu'il avait envie depuis un petit bout de temps... Donc, il rentre dans ce magasin et demande:
- "Voilà Madame, je cherche un beau perroquet qui est déjà entraîné à parler.".
- "Et bien justement, j'ai reçu un magnifique African Grey et bavard comme pas un.".
Il va au fond du magasin et est subjugué par la beauté et l'éloquence de l'animal, mais, au bout de quelques minutes d'observation, il s'aperçoit que le pauvre bougre n'a pas de pattes et se tient sur son perchoir en s'enroulant le sexe autour. Déprimé, il est prêt à partir quand la petite dame à la caisse l'interpelle :
- "Alors, vous le prenez ou pas?".
- "Eh bien, s'il avait eu au moins une patte, je l'aurai acheter, mais sans pattes!!!".
- "Ecoutez, prenez-le chez vous pendant quinze jours et vous serez émerveillé par son intelligence et, si vous êtes déçu, je vous rembourse entièrement.".
Finalement, il rentre chez lui avec le perroquet. Effectivement, l'animal peut tenir une conversation presque parfaite. Le lendemain, il va au travail et laisse le perroquet à la maison. Il rentre à midi, puis, commence à converser avec son nouvel ami :
- "Alors qu'est-ce qui c'est passer ce matin?".
- "Ce matin, eh bien, le facteur est passé à neuf heures".
- "Ha oui... C'est normal... Il passe vers 9 heures tous les matins. Et après?".
- "Après, le plombier est venu.".
- "Ah bon?".
- "Oui, c'est ta femme qui la fait rentrer.".
- "Ah bon, et après?".
- "Après, elle l'a amené vers le divan et elle s'est déshabillée.".
- "Et après?".
- "Après, elle lui a ouvert la braguette et à commencer à lui faire une gâterie.
- "Et après, et après, quoi?".
- "Après, je sais pas... Je me suis mis à bander et je suis tomber du perchoir!!!".

293) - Deux bébés viennent de naître à l'hôpital. L'un dit à l'autre :
- "T'es une fille ou un garçon?".
- "Je suis une petite fille... Et toi?".
- "Moi, je ne sais pas...".
- "Baisse ton drap, je vais te dire ce que tu es!".
Il baisse son drap...
- "Baisse plus bas, je ne vois pas!!!".
Il baisse encore plus bas, et la petite fille dit :
- "Oh, ben t'es un petit garçon, t'as des chaussons bleus!!!".

294) ******* Allo. La Police. ******* :
- "Allô, le commissariat, je viens d'écraser deux poulets qui traversaient la route en bordure de campagne.".
- "Tant pis, jetez-les sur le bas côté.".
- "Très bien... Au fait, je fais quoi des motos?".

295) - Un médecin à son patient :
- "Hum! J'ai une bonne, mais aussi une mauvaise nouvelle pour vous...".
- "Alors, commencez par la mauvaise!".
- "Eh bien voilà, vous avez la maladie d'Alzheimer.".
- "Mon Dieu, c'est pas possible, c'est affreux ! Et quelle est la bonne nouvelle?".
- "Vous pouvez rentrer chez vous, et ne plus y penser!".

296) - Deux blondes décident de jouer aux échecs. L'une demande à l'autre :
- "T'as les règles en tête?".
- "Nan, pourquoi? Je saigne du nez?".

297) - Quel écriteau les fantômes aiment-ils voir? :
- "Bienvenue aux visiteurs...."...

298) - Un fonctionnaire qui avait décidé de faire un peu de ménage dans les armoires de son bureau, trouve, caché sous une pile de cartons empoussiérés, ce qui ressemble fort à une lampe à huile en métal doré. Trouvant l'objet à son goût, l'employé de l'état décide de le ramener chez lui pour l'exposer sur sa cheminée. Le soir, alors qu'il est en train d'astiquer la lampe, un nuage de fumée envahit la pièce et un génie apparaît :
- "Je suis le génie de la lampe", dit l'être extraordinaire, "et je peux t'accorder trois voeux.".
Etonné et ravi, le fonctionnaire demande tout de suite :
- "Je voudrais être beau et musclé comme un top model masculin.";
Et aussitôt, le génie le transforme en bel Adonis. Le fonctionnaire demande ensuite :
- "Je veux être envoyé dans une île polynésienne uniquement peuplée d'indigènes nymphomanes!".
Et, d'un seul coup, le fonctionnaire atterrit sur une plage de sable blanc, au beau milieu d'un lagon, encerclé par des jeunes femmes qui jettent sur lui des yeux remplis de désirs. Au génie qui l'a accompagné, le fonctionnaire prononce alors son troisième souhait :
- "Je voudrais ne plus jamais avoir à travailler!".
Et pouf! Le fonctionnaire se retrouve assis à son bureau.

299) - C'est l'histoire d'un paysan et de sa vache, qui font du stop au bord d'une nationale. Un homme s'arrête, et le paysan monte dans la voiture. Le conducteur lui demande :
- "Et votre vache?".
- "Ne vous inquiétez pas, on va l'accrocher derrière; elle a l'habitude de suivre.".
Et ils partent. A quarante kilomètres heure, la vache suit. Le conducteur accélère alors un peu, jusqu'à soixante kilomètres heure. La vache suit. A quatre-vingt kilomètres heure, la vache suit toujours, sans problème apparent. Le conducteur commence à s'énerver, et accélère encore. Le petit jeu se poursuit jusqu'aux limites de sa voiture. A cent soixante kilomètres heure, le conducteur regarde dans son rétroviseur, puis, triomphant, s'adresse au paysan :
- "Elle fatigue, votre vache; elle tire la langue.".
- "De quel côté?".
- "Euh? A gauche.".
- "Alors, c'est qu'elle veut doubler...".

300) - La Belgique a interdit la conception In-Vitro...:
- On a déjà arrêté six couples à la cathédrale!!!!!!!

Merci à Isabelle, Caroline, Fabienne, Leïla, Olivia, Laetitia, Sandrine, Sophie, Arnaud, Maxime, Christophe, Serge, Éric, Johnny, Daniel, Dany, Michel et les autres de m'avoir envoyé toutes ces superbes blagues par E-Mail...

Copyright (©) Stéphane VINCENT 2006-2099 Monochrome Web - Tous Droits Réservés